FC Barcelone : l’Atletico dément avoir monnayé son silence pour Griezmann

false

Si l’Atletico Madrid a bien touché 15 M€ du FC Barcelone cet été, ce versement n’était pas lié au cas Antoine Griezmann.

Comme nous vous l’indiquions ce matin, le transfert d’Antoine Griezmann de l’Atletico Madrid au FC Barcelone continuait à faire couler beaucoup d’encre. Dans les médias pro-madrilène, on estimait que les 15 M€ versés en plus par le Barça étaient destinés à « acheter le silence » des dirigeants des Colchoneros.

Dans la presse catalane, l’entité blaugrana s’était défendue, assurant qu’il s’agissait en fait d’une option posée par deux joueurs de l’effectif de l’Atletico (Saul Niguez et José Gimenez) et que cela n’avait rien à voir avec le dossier du Champion du Monde français.

Enrique Cerezo confirme les 15 M€ mais pas pour Griezmann

Sur les ondes de Radio Marca, le président de l’Atletico Enrique Cerezo a donc fait la lumière sur cette transaction de 15 M€… Et il a assuré que cela n’avait rien à voir avec Griezmann : « L’affaire autour d’Antoine Griezmann a déjà été classée avec la ridicule amende de 300 euros infligée par la Fédération Espagnole de Football. Concernant l’argent, je ne vais rien dire, mais ce versement n’a rien à voir avec Griezmann. C’est un accord que nous avons avec plusieurs autres clubs espagnols ».

Il s’agirait donc bel et bien d’un droit de préemption prioritaire sur les deux joueurs cités, en cas d’offres arrivant de l’étranger pour le milieu et le défenseur des Colchoneros. Fin de polémique…

Arnaud Carond