Ligue 1, Ligue 2 : une nouvelle donne pour les droits TV ?
par La rédaction

Ligue 1, Ligue 2 : une nouvelle donne pour les droits TV ?

La Ministre des Sports Roxana Maracineanu évoque les impacts du coronavirus sur les finances des clubs et le calendrier des compétitions tous sports confondus.

Le flou est total. Aujourd’hui, personne ne sait quand la crise sanitaire prendra fin en France. Le confinement, dont la prolongation ne fait plus aucun doute, risque ainsi fort de rallonger la saison du championnat encore plus longtemps.

Roxana Maracineanu a tenté de répondre aux interrogations qui planent sur la suite des compétitions tous sports confondues. Malgré toute sa bonne foi, la Ministre des Sports n’est guère rassurante. « Les clubs sont en discussion avec les diffuseurs dont ils perçoivent les droits TV de façon à voir comment permettre une continuité économique à ce secteur dans cette période d’arrêt des matchs, a-t-elle indiqué dans Le Progrès. Il faudra veiller à ce que les clubs ne se retrouvent pas dans un étau entre des droits TV qui ne rentrent pas et des salaires importants à sortir. » L’ancienne nageuse a également martelé son souhait de voir tous les championnats aller à leur terme cette saison. 

« Dans la réunion qui s’est tenue ce mercredi avec le monde professionnel, nous avons regardé comment pourrait s’agencer un calendrier national. Notre objectif à tous c’est que les championnats puissent aller au bout. Mais il y aura forcément une période de latence incompressible après le confinement, a-t-elle ajouté. Il faut du temps pour que les sportifs se remettent d’aplomb et cette durée est différente selon les sports. Les Ligues et Fédérations nationales devront entrer en négociation avec les instances internationales. Mais pour l’heure, l’urgence est ailleurs. »