Dieng et Payet à l'OM
Dieng et Payet à l'OMCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ACROBATE

OM : Pierre Ménès désigne un autre héros que Dieng à Strasbourg

Pierre Ménès a livré son analyse de la victoire de l’OM dimanche à la Meinau contre le RC Strasbourg pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 (2-0).

Zapping But! Football Club OM : les chiffres de la carrière d'entraîneur de Jorge Sampaoli

L’OM fait du PSG. Parti sur des bases de panache et de spectacle au début de l’ère Sampaoli, les Marseillais sont plus pragmatiques et se contentent le plus souvent du strict minimum pour dominer leurs adversaires. Le RC Strasbourg en a fait l’amère expérience hier à la Meinau (0-2).

« L’OM s’est imposé 2-0 à la Meinau en ayant eu 3 occasions dans le match,a  résumé Pierre Ménès sur son blog. La première période a été d’un attentisme assez étonnant des deux côtés. Il faut dire que la compo de Sampaoli annonçait la couleur, sans avant-centre et avec une majorité de joueurs défensifs. Visiblement, l’attaque alsacienne faisait peur. Mais les Strasbourgeois qui pouvaient se retrouver 3e en cas de succès ont semblé un peu écrasés par l’enjeu. »

Si Bamba Dieng a sans doute marqué LE but de cette 18e journée de L1 d’une reprise acrobatique, Ménès ne jure que par Dimitri Payet. « Le match s’est décanté sur une perte de balle de Perrin suivie d’une action assez étonnante, avec un centre d’Henrique et un ciseau de Dieng, les seuls gestes potables du match des deux attaquants olympiens. L’OM a assuré son succès grâce à un second but inscrit par Caleta-Car qui a coupé un corner de Payet. Payet qui est de toute façon le seul joueur qui avait l’électricité dans cette rencontre, a-t-il ajouté. Mais il n’empêche que cette victoire permet aux Phocéens de récupérer la deuxième place, avec un match en moins de surcroît. »

Pour résumer

Pierre Ménès a livré son analyse de la victoire de l’OM dimanche à la Meinau contre le RC Strasbourg pour le compte de la 18e journée de Ligue 1 (2-0). Malgré son but spectaculaire, Bamba Dieng n'est pas son héros en Alsace.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert