ASSE, FC Nantes, OL, PSG, OM, RC Lens : après Mediapro, la Ligue 1 s'apprête à subir une nouvelle crise au Mercato !
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ECONOMIE

ASSE, FC Nantes, OL, PSG, OM, RC Lens : après Mediapro, la Ligue 1 s'apprête à subir une nouvelle crise au Mercato !

A compter de janvier prochain, la Premier League change ses règles de recrutement avec le Brexit. C'est une nouvelle désastreuse pour le foot français.

Si l'avenir économique de la Ligue 1 et de ses clubs s'annonce obscur à cause de Mediapro et de la crise économique de la Covid-19, la réaction en chaîne n'est sans doute pas finie... Et elle pourrait finir d'achever certains clubs. En particulier ceux qui dépendent des ventes de joueurs pour survivre...

En effet, avec le Brexit, le Royaume-Uni va quitter l'Union Européenne à compter du 1er janvier 2021. Une décision qui va avoir pas mal de répercussion sur les clubs de Premier League et leurs habitudes avec l'intronisation de nouvelles restrictions sur la liberté de mouvement.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE LA LIGUE 1

Le Brexit et ses nouvelles règles freinent les achats en France

En début de semaine, la Football Association a publié un communiqué annonçant son plan co-écrit avec la Premier League et la Ligue anglaise. Un plan approuvé par le Gouvernement et qui limite l'attribution des permis de travail et donc le nombre d'étrangers.

Ainsi, aucun club anglais ne pourra recruter plus de trois joueurs étranger de moins de 21 ans par Mercato et pas plus de six par saison. Il sera également impossible pour les clubs britanniques d'aller chercher des talents de moins de 18 ans.

Pays vendeur par excellence, la Ligue 1 – sur laquelle les clubs anglais ont investi 1,25 milliards d'euros entre 2010 et 2019 – sera forcément impacté par cette réforme. Les places pour les grosses ventes seront encore réduites et il n'est pas certain qu'un joueur évoluant au RC Lens, au FC Nantes ou au SCO Angers (ne disposant pas d'un certain nombre de sélections) puisse obtenir son permis de travail aussi facilement qu'avant.

Des transferts comme Kanté ou Fofana n'existeront plus

En effet, si ces derniers seront donné automatiquement aux joueurs ayant disputé 70% des derniers matches internationaux avec leurs pays, les autres devront satisfaire à un calcul par point. Selon la presse britannique, des joueurs comme N'Golo Kanté (arrivé de Caen) ou Wesley Fofana (transféré à Leicester City depuis l'ASSE) auraient ainsi pu être recalé sur ses nouvelles règles. Privée des grosses ventes de joueurs lambdas, la Ligue 1 a vraiment du souci à se faire...