ASSE, OL, LOSC : C1, Ligue Europa, maintien… tous les enseignements de la 37e journée de L1

ASSE : les enjeux de la « der » de la saison pour les Verts à Angers

La 37e et avant-dernière journée de L1 a livré son verdict après une soirée riche en buts et en émotions. Voici les nombreux enseignements à retenir au coup de sifflet final :

LOSC : la « Bip Bip » tire le feu d’artifice à Lille

Le LOSC avait un pied et neuf orteils en Ligue des champions avant cette 37e journée mais les Dogues ont mis un point d’honneur à se qualifier de manière officielle devant le SCO d’Angers (5-0). Jonathan Ikoné n’a ménagé aucun suspense en scorant dès la 2e minute de jeu avant d’être utile à Nicolas Pépé pour le deuxième but lillois (14e). Le troisième larron de la « Bip Bip » Jonathan Bamba y est aussi allé de sa réalisation (69e), avant un penalty de Pépé (76e) et un dernier but de Luiz Araujo (89e).

OL : une période avant de lâcher les chevaux

L’OL a eu besoin de plus d’une période pour sécuriser sa place en C1 face au SM Caen (4-0). Si Moussa Dembélé a raté un penalty, les Gones ont ensuite déroulé leur football après le repos. Memphis Depay est venu délivrer les siens sur une action d’école (48e), avant que Martin Terrier double la mise dans la foulée (54e). Un enchaînement à trois entre Terrier, Houssema Aouar et Moussa Dembélé a permis au dernier de prendre sa revanche sur Samba (64e). Avant de sortir, un poil vexé, Depay s’est offert un joli doublé (72e).

ASSE : un sauveur nommé Beric

L’ASSE peut dire merci à Stéphane Ruffier. Le portier stéphanois a écœuré les Niçois dans l’entame de match. Et fort heureusement tant les Verts bafouillaient leur football avant le but de Robert Beric (26e). Ces derniers avaient les jambes qui tremblaient et étaient bien plus tranchants en contre. Notamment sur ce poteau d’Arnaud Nordin (37e). Ce diable de Beric s’est offert un doublé de près (65e), avant que Romain Hamouma ne conclut le feu d’artifice (80e). L’ASSE, officiellement qualifiée en Ligue Europa, enregistre sa 13e victoire à domicile cette saison pour venir égaler son total de l’exercice 1987/1988.

FC Nantes : le FCN a pris le MHSC à son propre jeu

Kalifa Coulibaly est inarrêtable. L’attaquant du FC Nantes a inscrit un but de renard en étant à la réception d’un ballon repoussé de Benjamin Lecomte (1-0, 24e). Mine de rien, Coulibaly a marqué ici sa 8e réalisation de la saison en Ligue 1. Hormis cela, les Canaris ont été solides à la Mosson, où ils ont pris le MHSC à son propre piège, celui de l’hermétisme. Il a fallu un coup-franc de Florent Mollet pour égaliser (1-1, 76e).

AS Monaco : un coup d’avance dans la course au maintien

La course au maintien a battu son plein ce soir mais n’est pas encore terminée. À ce titre, l’AS Monaco a pris un avantage en s’imposant à Louis II devant le SC Amiens grâce à Radamel Falcao et Alexander Golovine (2-0). Hormis la défaite de Caen à Lyon, Dijon a pris l’eau au Parc face au PSG (0-4). Au classement, l’ASM pointe donc au 16e rang avec trois points d’avance (et un goal average favorable, -17 contre -24) sur le SMC. Le DFCO zone toujours à la 19e place.

Résultats de la 37e journée : 

EA Guingamp 2 – 2 Nîmes
RC Strasbourg 0 – 2 Stade Rennais
AS Monaco 2 – 0 SC Amiens
PSG 4 – 0 Dijon FCO
Toulouse FC 2 – 5 OM
Girondins 0 – 1 Stade de Reims
Montpellier HSC 1 – 1 FC Nantes
OL 4 – 0 SM Caen
LOSC 5 – 0 SCO Angers
ASSE 3 – 0 OGC Nice

JP