Girondins : Longuépée fixe un objectif ambitieux vis-à-vis des supporters

Parmi les chantiers qui sont sur la table des dirigeants des Girondins de Bordeaux, la question de la fréquentation du stade est centrale.

Deuis leur arrivée au club et malgré un Mercato décevant, les nouveaux dirigeants des Girondins défendent une construction méthodique d’un nouveau projet. Problème, ces avancées à tâtons n’emballent pas les supporters et le Matmut Atlantique, en conséquence, sonne creux.

Une vraie préoccupation pour le président Longuépée qui, dans une interview à France Bleu relayée par Girondins33, tente de rassurer les réticents pour venir au stade. « Déjà, il y a des a priori contre lesquels nous essayons de lutter : on voit notamment, grâce aux études diligentées par la Ligue de Football Professionel, qu’il n’est pas plus dur ni plus long de se rendre au Matmut Atlantique que dans d’autres stades. Ce stade-là, il est neuf, il compte 40 000 places, il offre des conditions optimales en matière d’accueil ».

Comptant sur une volonté de tisser un lien social avec les supporters, le président bordelais fixe d’ailleurs un objectif ambitieux en terme de fréquentation. « L’expérience stade s’améliore et on sait que la communauté bordelaise ne vient pas que pour assister à un match, voir un résultat sportif. Le lien social, le fait de venir en famille, de pouvoir inviter des prospects, ce sont aussi des enjeux forts pour nos publics, ceux sur lesquels on travaille pour mieux remplir le stade. D’ici 4-5 ans, le challenge ambitieux que nous nous sommes fixés est de passer d’environ 50% de taux de remplissage à 85%. Nous avons des atouts pour y parvenir ». Cela passera forcément, avant toute chose, par des résultats sportifs à la hauteur…

Maxime Tauzin