Girondins, Stade Rennais – Mercato : pourquoi l’OL n’est pas une menace pour Koscielny

Girondins, Stade Rennais – Mercato : pourquoi l'OL n'est pas une menace pour Koscielny

Sur le départ d’Arsenal, Laurent Koscielny (33 ans) aurait choisi les Girondins de Bordeaux. Si Juninho est intéressé, l’OL n’est pas vraiment une menace. Explications.

Interrogé en conférence de presse jeudi sur le cas de Laurent Koscielny (Arsenal, 33 ans), Juninho n’a pas complètement fermé la porte : « C’est un joueur que j’aime beaucoup. Ces dernières saisons, il a eu quelques pépins physiques mais cela reste un joueur de l’équipe de France et d’Arsenal. Après, je n’ai pas discuté par rapport à lui. Ni avec le président, ni avec Flo (Maurice), ni avec le coach. Le Mercato est encore loin. On ne sait jamais… », a expliqué le directeur sportif rhodanien.

Il n’est toutefois pas prévu que l’OL pousse plus loin le dossier Koscielny et ce pour plusieurs raisons. D’abord parce qu’avec Joachim Andersen (ex-Genoa), qui a signé ce vendredi, les Gones tiennent leur nouveau défenseur central à associer à Jason Denayer. Ensuite, parce que Sylvinho s’estime désormais servi à ce poste et même en cas de départ de Marcelo, il n’est pas prévu d’autres arrivées dans ce secteur. Enfin, parce que Lyon – qui n’a pas amorcé le moindre contact avec le joueur ou Arsenal – a de toute façon un gros train de retard sur la concurrence française.

Déçu de l’offre de prolongation qu’il a reçu et désireux de quitter les Gunners à un an de la fin de son contrat, Laurent Koscielny est récemment rentré dans un rapport de force avec ses dirigeants, refusant de participer à la tournée d’Arsenal aux Etats-Unis. Alors que son club a annoncé des mesures disciplinaires contre lui, l’ancien Merlu devrait s’orienter vers le Stade Rennais ou les Girondins de Bordeaux. Disposant de davantage de moyens, les Bretons ont un temps d’avance.

Alexandre CORBOZ, au Groupama Training Center.