LOSC : Osimhen, objectifs, projet… Galtier fait le point avant le choc contre l’OM

true

Christophe Galtier, l’entraîneur du LOSC, était présent en conférence de presse ce vendredi midi en prévision du choc face à l’OM, dimanche.

Dimanche soir, le LOSC reçoit l’OM pour un vrai choc de haut de tableau. L’occasion pour les Dogues de se rapprocher du deuxième du championnat. Un match qui devrait bel et bien se dérouler avec Victor Osimhen. Morceaux choisis des propos de Christophe Galtier.

Osimhen est bien rétabli

« La seule personne qui n’est pas opérationnelle est Saad Agouzoul, ainsi que les trois suspendus : Gabriel, Xeka et Benjamin André. Victor Osimhen s’entraîne normalement. Il a eu une simple crampe contre Angers. Timothy Weah est apte. Je n’ai pas encore arrêté mon groupe car demain matin nous avons une séance. Il est trop tôt pour décider, je dois pallier des absences au milieu de terrain et en défense. »

L’OM, un adversaire redouté

« L’OM est second du championnat. Ils restent sur une série impressionnante. Ils ont des points d’avance. Si on veut espérer les titiller, il faudra les battre. On jouera pour gagner. Ils ont une très bonne défense et un bon état d’esprit. Les joueurs font des efforts importants. Il a un effectif constitué pour jouer une fois par semaine. C’est un avantage, et ils sont performants. »

Une ambition commune avec Gerard Lopez

« L’objectif fixé par le Président n’est pas une pression, c’est un objectif. Il est très haut, et on va tout faire pour l’atteindre. C’est important d’être ambitieux. Si on veut se battre pour les rattraper, il faut réduire l’écart de points. »

Une concurrence importante dans le groupe

« Je suis content de l’effectif, même si on a perdu Yusuf Yazici sur blessure et que Timothy Weah a manqué six mois de compétition. Si l’équipe continue à gagner, il y aura de la concurrence, pas de rotation. L’équipe la plus performante jouera chaque week-end. »

Toujours en phase avec le projet lillois

« Dans le projet mis en place par notre Président, Gérard Lopez, le club est très performant. Nous avons une capacité à avoir une équipe compétitive en ayant chaque saison la capacité à faire du trading de joueurs. On arrive à attirer des joueurs à fort potentiel. En France, un seul club peut garder ses meilleurs joueurs, refuser des ventes et continuer à acheter de grands joueurs. Les autres clubs français sont obligés de vendre pour vivre sur le plan économique. C’est la Ligue 1 et c’est une de ses spécificités. »

Les joueurs ont su réagir après Epinal

« Il y a eu une prise de conscience après Epinal. Les joueurs ont beaucoup parlé pour éviter ce genre de mésaventures. Là, on va avoir des semaines avec des séances complètes. J’espère que ça va nous lancer sur une bonne dynamique jusqu’à la fin de saison. »

Propos relayés par le compte Twitter du LOSC

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014