LOSC : Yazici s’est bien occupé pendant le confinement

true

Victime d’une rupture des ligaments croisés d’un genou, Yusuf Yazici a vécu une première saison compliquée au LOSC. Il est revenu sur son adaptation. 

Attraction l’été dernier du mercato lillois, Yusuf Yacizi (23 ans) a connu des galères pour sa première saison en Ligue 1. Plus grosse vente de Trabzonspor (16,5M€), son club formateur, le Turc a connu des difficultés à s’adapter à un nouveau championnat. Puis, une vilaine rupture des ligaments croisés d’un genou a stoppé nette sa saison en décembre.

Pour Fotomaç, le milieu offensif est revenu sur ses premiers mois dans un nouvel environnement, loin de son pays d’origine. « Je pense que s’adapter à un pays, c’est maîtriser tous les éléments de la culture de ce pays. La langue du football sur le terrain est universelle. Mais, il y a aussi une partie hors terrain. Je lis dans des langues étrangères autant que possible. Je regarde aussi des vidéos, surtout avec cette période de pandémie. »

Calme sur le terrain comme en dehors, Yacizi a profité de son confinement liée à la pandémie de coronavirus pour parfaire sa culture et son français. « J’aime lire les biographies de tout le monde, peu importe le domaine. On doit faire attention à lire des livres. Il y a un livre sur la vie de Sharapova parmi mes lectures les plus récentes. Il y a aussi “My Game” de Johan Cruyff. J’ai commencé le “Football A Mind Game” de Don Abrahams. J’essaie de lire ces livres dans des langues étrangères. » Il s’est également signalé en aidant des familles d’Antalya dans le besoin.

Quatrième du classement à l’arrêt du championnat, le LOSC comptera sur son Turc, sous contrat jusqu’en 2024, pour retrouver la Ligue des Champions. Yusuf Yacizi aura aussi pour objectif de revenir à son meilleur niveau pour espérer retrouver la sélection de la Lune aux Étoiles, en vue de l’Euro 2020.