OL – Dijon : Rudi Garcia va jouer gros d’entrée selon Pierre Ménès

true

L’OL accueille Dijon cet après-midi au Groupama Stadium. Un rendez-vous qui sonne déjà comme un tournant pour Rudi Garcia et sa côte auprès du public lyonnais.

Un climat de défiance accompagne la nomination de Rudi Garcia sur le banc de l’OL. Les supporters lyonnais ont émis des réserves sur l’ancien coach de l’OM et cela a fait réagir Pierre Ménès. « Garcia va être attendu au tournant. Et j’avoue que je suis assez étonné, pour ne pas dire choqué, de la façon dont les réseaux sociaux ont accueilli l’annonce de la nomination de leur nouveau coach – même si je suis bien placé pour savoir que les réseaux sociaux ne sont pas détenteurs de la vérité universelle », estime le consultant de Cabal Plus, sur Yahoo.

Une contre-performance le fragiliserait d’entrée

Ménès fait le parallèle avec Bruno Genesio, et met en garde le successeur de Sylvinho pour son baptême du feu. « Je ne sais pas si c’est une défiance vis-à-vis de l’entraîneur lui-même ou si cela tient plus à son passé récent d’entraîneur de l’OM, mais quand je vois qu’un sondage montre que 68% des supporters lyonnais préféraient Genesio et qu’on sait la façon dont Genesio a été traité, l’accueil s’annonce compliqué. Peut-être qu’avoir un match facile – car il faut aussi appeler un chat, un chat, c’est un match facile sur le papier même si le DFCO a gagné l’an passé au Groupama Stadium – pour débuter vaut mieux qu’affronter un adversaire plus compliqué, mais c’est aussi une sorte de quitte ou double. Une victoire avec un peu de panache donnerait au Seine-et-Marnais une assise confortable pour la suite, alors que tout autre résultat qu’un succès le fragiliserait d’emblée. »

Laurent HESS