OM : les dessous et répercussions du home-jacking de Bouna Sarr
par Bastien Aubert

OM : les dessous et répercussions du home-jacking de Bouna Sarr

Victime d’un vol à main armée ce vendredi près de son domicile à Aubagne, Bouna Sarr (28 ans) est sous le choc mais ne devrait pas tarder à revenir au premier plan à l’OM.

La semaine de l’OM aura été pourrie du début à la fin. Après plusieurs cas positifs au Covid-19, on apprenait mercredi le report de l’alléchant match d’ouverture contre l’ASSE avant le home-jacking de Bouna Sarr hier. Il n’était pas encore neuf heures que le latéral droit de l’OM s’apprêtait à partir à l’entraînement quand il est tombé nez à nez avec quatre hommes cagoulés - dont deux armés - devant son domicile à Aubagne. 

« Sous la menace, Sarr a vite compris qu’il valait mieux coopérer, raconte L’Équipe. Il est donc retourné vers son habitation et a ouvert le domicile à ses agresseurs, qui sont repartis avec de l’argent liquide, une montre de marque, des lunettes, des bijoux, plusieurs paires de sneakers et plusieurs articles de maroquinerie. D’après ses proches, Sarr s’est comporté avec sang-froid et discernement et, s’il a évidemment été secoué, il n’a pas été trop affecté par l’agression. »

« Merci à tous pour vos nombreux messages de soutien. Ça m'a vraiment touché, a rassuré l’intéressé sur les réseaux sociaux. Ce sont des choses qui malheureusement arrivent, qui peuvent arriver à tout le monde et n'importe où! Plus de peur que de mal... Donc maintenant, il faut passer à autre chose et se concentrer sur la suite! La vie continue grâce à Dieu. Merci encore à tous pour vos messages. »

Il est possible que les malfaiteurs soient entrés par le portail principal de la propriété et l’enquête déterminera comment ils ont pu l’ouvrir. En attendant, le défenseur de l'OM aura le week-end pour tenter de se reposer, puisque les Marseillais reprendront l’entraînement seulement lundi.