OM – Mercato : cette énorme boulette de Rudi Garcia qui a fait rire les agents

Le départ en prêt de Grégory Sertic au FC Zurich a entraîné une drôle de révélation sur son arrivée à l’OM à l’hiver 2017. De nombreux agents savaient qu’il était « cramé ».

Ca y est, le chat noir a quitté Marseille ! On ne plaisante qu’à moitié car Grégory Sertic a, pendant deux ans, été de tous les mauvais coups les rares fois où il a pu jouer. Débarqué de Bordeaux le 30 janvier 2017, le milieu polyvalent a fréquenté l’infirmerie plus souvent qu’à son tour et les rares fois où il était titulaire, l’OM coulait, comme cette saison à Lille (0-3).

Prêté au FC Zurich jusqu’à la fin de la saison, Sertic est un vrai flop du recrutement marseillais. Et ce flop incombe en quasi-totalité à Rudi Garcia, qui a poussé pour l’avoir. La Provence du jour nous apprend que l’entraîneur partage les mêmes agents que le joueur (ceci expliquant cela…) et que lorsque les autres représentants ont appris ce transfert, ils ont rigolé sous cape.

« Il faut dire que sa venue était enveloppée d’une épaisse couche de scepticisme : les retours bordelais étaient alarmistes sur sa forme physique et l’état de son genou; les autres agents ricanaient sur le fait que l’entraîneur ait enrôlé un joueur avec lequel il partage les mêmes conseillers, à savoir les frères Boisseau, Pascal et Sébastien, et Alexandre Bonnot. Une triplette qui était d’ailleurs à La Commanderie le jour où Rudi Garcia a été intronisé, en octobre 2016. » Et dire que l’une des priorités de Jacques-Henri Eyraud à son arrivée était d’éviter ce genre de conflit d’intérêts…

R.N.