OM - Mercato : Pickeu out, un Espagnol à la barre du "Head Of Football" !
par Mathias Merlo

OM - Mercato : Pickeu out, un Espagnol à la barre du "Head Of Football" !

À la recherche de son nouveau directeur sportif, l'OM ne devrait pas confier le poste à Pickeu. L'heureux élu devrait être, une nouvelle fois, un Espagnol.

À l'OM, le marché des transferts n'a pas encore débuté. Pendant ce temps, certains clubs à l'instar de l'OGC Nice et du RC Lens ont déjà bien avancé sur les contours de leur effectif pour la saison prochaine. Mais, les Phocéens sont toujours à la recherche du successeur d'Andoni Zubizarreta. L'ex directeur sportif et Jacques-Henri Eyraud ont préféré se séparer d'un commun accord au terme de cet exercice. Sans DS, les Phocéens pataugent sur les différentes pistes désirées par André Villas-Boas.

Depuis, le président de l'OM a beaucoup communiqué. Avec une publication sur LinkedIn, l'ancien boss de Paris-Turf a expliqué les prérogatives requises pour ravir le poste de "Head Of Football". Depuis quelques semaines, trois noms se sont détachés : Pablo Longoria, Pep Segura et Olivier Pickeu. Dans cette liste, Fabrizio Ravanelli, intéressé par un retour sur la Canebière, n'y figure pas.

À l'OM, la piste Pickeu s'est très fortement refroidie

Dans son émission Manu Time, Manu Lonjon est revenu sur l'affaire du "Head Of Football". Le journaliste spécialisé sur le mercato a fait un point précis sur la recherche : "Tout ce que je peux vous dire, c'est que la piste Olivier Pickeu est très, très froide." L'ancien directeur sportif d'Angers SCO ne devrait donc pas sévir du côté du Stade Vélodrome.

En revanche, les poursuivants espagnols tiennent plus que jamais la corde : "Je n'ai pas un nom à vous donner. Mais un candidat espagnol va rencontrer pour la troisième fois la direction de l'OM ces prochains jours."

Forcément, l'heureux élu est sur la bonne voie pour rejoindre l'OM. À savoir maintenant si le mystérieux espagnol est Pablo Longoria ou Pep Segura. Aux dernières nouvelles, Pep Segura tiendrait le plus la corde. À moins, qu'un autre compatriote de Zubizarreta sorte du chapeau dans la dernière ligne droite.