OM : stress, Kita, supporters nantais…Valentin Rongier se lâche

OM, FC Nantes – L'oeil de Denis Balbir : « Le dossier Valentin Rongier a frisé le ridicule... »

Le désormais milieu de terrain de l’OM, Valentin Rongier, a prononcé ses premiers mots sous ses nouvelles couleurs. Instructif.

Ce fut pour lui de longues heures d’attente. Avant qu’il ne puisse finalement signer à l’OM le lendemain de la fermeture du Mercato au terme de rocambolesques tractations. On parle ici, vous l’avez compris, de Valentin Rongier. Qui, face aux médias, a tenu à mettre certaines choses au point.

Le transfert ? « J’ai mal vécu la situation car c’était beaucoup de stress pour ma famille et moi. Mais cela fait partie du football, c’est du business, de l’argent, les présidents ont échangé entre eux. Les négociations, ça ne me regarde pas. C’était un petit peu long. On était sûr de rien, à un moment donné, il était même question de rentrer à Nantes. Forcément, j’y ai pensé. Mais je vais essayer de passer vite à autre chose, je vais savourer, je suis très content d’être ici, d’avoir pu signer à l’OM. »

Les supporters nantais ? « On a vraiment beaucoup de chances d’avoir des supporters comme ça à Nantes, qui nous poussent à chaque match. Ils ont été très gentils avec moi car j’étais un enfant de la ville, qui a commencé au FC Nantes pour finir capitaine. Ils ont toujours eu beaucoup de respect. J’aurais espéré que ça se termine un peu mieux, je n’ai pas pu leur dire au revoir dignement, face-à-face. Mais je vais trouver une solution pour ça, car ils le méritent. »

L’OM ? « C’est un club avec énormément d’histoire, le seul à avoir remporté la Ligue des champions. Dans l’effectif actuel, je connais un peu Morgan Sanson, et j’ai joué contre tous les autres. Je vais essayer de m’intégrer le plus rapidement et le plus facilement possible. »