FC Nantes : les 3 chantiers de Gourcuff pour la suite du Mercato
par Bastien Aubert

FC Nantes : les 3 chantiers de Gourcuff pour la suite du Mercato

L’entraîneur du FC Nantes Christian Gourcuff a évoqué la suite du mercato estival des Canaris en donnant plusieurs indices.

Recruter mais pas trop

Pourfendeur des dérives outrancières du foot business, Christian Gourcuff a une nouvelle fois endossé le costume de celui qui ne veut pas baigner dans celles-ci. L’entraîneur du FC Nantes, s’il le pouvait, bricolerait comme il peut avec ce qu’il a même s’il reconnaît que quelques retouches ici et là sont toujours utiles pour engraisser un effectif en qualité. « Moi je travaille avec les joueurs qui sont là. Le danger c’est d’être toujours dans la recherche de joueurs, a-t-il concédé à Ouest France. Je ne suis pas toujours dans le fantasme de la recrue, je prends mon groupe tel qu’il est et j’essaie de le faire progresser. Ce qui n’exclut pas des accords extérieurs. Il faut que la recrue cadre avec le jeu que l’on veut mettre en place donc ce n’est pas évident. Maintenant les aspects économiques sont complètement délirants, il ne faut pas rentrer dans cette surenchère permanente. »

Inviter les jeunes à aller voir ailleurs

Apôtre du beau jeu partout où il est passé, Gourcuff fait ce qu’il peut avec ce qu’il a depuis un an au FC Nantes. À ce titre, on aurait pu penser qu’il se serve un poil plus du réservoir de jeunes joueurs dont il dispose. S'il en a déjà intégré quelques-uns lors de l'exercice écoulé, ce ne sera pas tout à fait le cas la saison prochaine. « Il y a beaucoup de concurrence chez les jeunes, notamment devant avec Ndilu, Youan, Kolo Muani, poursuit l’entraîneur des Canaris. Ça ne sert à rien d’avoir six joueurs s’ils ne jouent jamais, ce n’est pas intéressant pour le joueur. C’est maintenant qu’il faut se poser des questions. »

Les bons de sorties n’existent pas mais...

On le voit avec la gestion des jeunes, Gourcuff doit aussi penser à dégraisser au FC Nantes de quelques joueurs chevronnés. « Il faudra voir les joueurs qui sont moins titulaires, tout se discute. Il faut que les joueurs soient heureux, si les joueurs font la tête… Il faut que le club y trouve aussi son intérêt, ajoute le tuteur des Canaris. Les bons de sorties ça n’existe pas. Nous souhaitons garder les joueurs mais dire qu’ils sont intransférables ce n’est pas réaliste, si à un moment il y a une offre importante on va regarder. » Dans ce registre, deux joueurs sont nommément cités par le coach nantais : Lucas Evangelista et Abou Ba.