FC Nantes : une première piste inquiétante écartée pour succéder à Waldemar Kita ?

En difficulté depuis le début de l’année 2019, le président du FC Nantes Waldemar Kita pourrait claquer la porte prochainement. La question de sa succession se pose déjà.

« Décontracté serein et de bonne humeur, Waldemar Kita ne veut pas s’exprimer et s’accorde un temps raisonnable à la réflexion avant une réaction. » Voilà ce qu’a affirmé mardi le journaliste de RTL Christian Ollivier, qui a réussi à joindre le président du FC Nantes en plein tumulte. Lundi, la mairie de Nantes a en effet annoncé l’arrêt du projet de nouveau stade qui tenait tant à cœur au patron de la Maison Jaune.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Nantes

Cette annonce retentissante fait suite à l’affaire de fraude fiscale dont pourrait être accusé l’intéressé au moment où la brigade financière fouille dans ses archives personnelles. Le coup de semonce pourrait-il être fatal à Kita et le pousser vers la sortie plus rapidement qu’il ne l’imaginait ? Yoann Joubert, PDG du groupe Réalités, s’est déjà dit prêt à prendre la succession de Kita à la présidence du FC Nantes.

L’entrepreneur nantais, qui était associé au projet initial Yellopark, préfère déjà rassurer les supporters des Canaris : s’il vient, il ne sera pas accompagné d’un fonds d’investissement, comme cela peut être par exemple le cas aux Girondins de Bordeaux. « Si l’on doit aller plus loin dans cette idée, ce ne sera sûrement pas un projet de soliste, insiste-t-il dans les colonnes de Presse Océan. La seule chose qui a du sens, c’est de proposer un projet portant l’ADN du territoire, associant des investisseurs, des experts sportifs… Pas un fonds international. »

JP