OM : Daniel Riolo rejoint Bernard Tapie dans sa croisade contre les anti PSG
par butfootballclub

OM : Daniel Riolo rejoint Bernard Tapie dans sa croisade contre les anti PSG

Daniel Riolo n’a pas particulièrement soutenu l’arrêté préfectoral finalement retiré à Marseille avant la finale du PSG contre le Bayern Munich en Ligue des champions.

La Préfecture des Bouches-du-Rhône a finalement retiré son arrêté interdisant le port du maillot du PSG dans les rues de Marseille, dimanche, jour de finale du PSG en Ligue des champions (21h). Daniel Riolo a trouvé cela parfaitement ridicule mais finalement assez évocateur de l’état d’esprit général qui règne en France. 

« C'est l'illustration parfaite de ce qu'est en train de devenir la France, soit un des pays les plus violents du monde occidental, a déclaré le journaliste sur RMC Sport. Pour un rien, tu peux te faire massacrer dans une rue. Pour moi, qu'on le fasse à raison, je veux bien l'entendre, mais ça traduit une bêtise infinie. Sans intervention de l'État, qu'on dise à un Parisien de ne pas aller avec un maillot de Paris sur le Vieux Port, c'est logique. Mais que l'État soit obligé de le faire parce que tu ne contrôles pas la violence des gens, là, on est dans une société de sauvages. Si c'est normal que quelqu'un se fasse taper pour un maillot, il n'y a aucun argument. »

« Soyez gentils, avant de frimer, gagnez la Coupe d’Europe »

Bernard Tapie a appuyé son soutien au PSG après avoir lui aussi fustigé ce fameux arrêté préfectoral. « C’était du grand n’importe quoi, a-t-il soufflé dans La Provence. Et pourquoi ne pas interdire aux Parisiens d’entrer dans Marseille ? Ne prendre aucun risque pour ne pas avoir d’ennuis. Mais c’est ridicule. Au contraire, cela met de l’huile sur le feu (...) Cela ne peut plus durer, on ne peut plus vivre dans cette haine. Quand je vois ces bagarres, ces tensions, j’ai envie de dire aux supporters du PSG : vous, soyez gentils, avant de frimer, gagnez la Coupe d’Europe. Quant aux supporters marseillais, soyez fiers de ce que vous avez gagné. En plus vous avez un slogan que personne ne pourra jamais vous retirer. »