L’instant PSG : Marco Verratti, apprendre à défendre…debout

true

Supporter inconditionnel du PSG depuis sa plus tendre enfance, Stéphane Tan, journaliste à But!, reviendra chaque vendredi soir sur l’actualité de son club de coeur.

L’art de défendre n’est pas donné à tout le monde. Pour un défenseur, c’est indispensable. Pour un milieu de terrain, il est également primordial de bien le maîtriser, un savoir-faire travaillé dès le plus jeune âge. La règle d’or est de défendre debout, ne pas se jeter. En général, cela réduit les chances de se faire éliminer par l’attaquant adverse. Des fondamentaux que Marco Verratti ne semble pas encore avoir bien assimilés.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

A 27 ans, le milieu du Paris Saint-Germain fait partie des meilleurs manieurs de ballon au monde. Le Petit Hibou réalise des prouesses avec le cuir dont lui seul à le secret. Grâce à son petit gabarit et ses changements d’appui déroutants, il est très difficile de lui chiper le ballon.

Avec une possession de balle très souvent en faveur du PSG, l’international italien brille et régale le public du Parc des Princes à chacune de ses sorties. Mais depuis l’instauration du 4-4-2 par Thomas Tuchel, le milieu de terrain de poche doit s’atteler aux tâches défensives. Domaine dans lequel il a encore beaucoup à apprendre…

Le spectaculaire match nul 3-3 entre le PSG et l’AS Monaco en clôture de la 22ème journée de Ligue 1 en est l’exemple parfait. En phase défensive, Marco Verratti est souvent mis à mal. S’il gratte un nombre important de ballons à chaque match grâce à des tacles glissés aussi spectaculaire qu’efficace, ce dernier à la fâcheuse habitude à trop souvent se jeter et par conséquent se faire éliminer trop facilement.

L’ailier de l’AS Monaco Gelson Martins s’est notamment régalé avec des feintes de frappe à tout-va. Le troisième but d’Islam Slimani, dont le Portugais est à l’origine, illustre parfaitement ce cas. Aux abords de la surface, le Monégasque se débarrasse facilement de l’Italien d’une superbe roulette. Un geste rendu plus facile par Marco Verratti qui s’est jeté en première intention.

Le genre d’action qui a trop souvent tendance à se répéter. Marco Verratti doit apprendre à défendre debout. Ou du moins à rester sur ses jambes le plus longtemps possible face à l’attaquant adverse. Un vilain défaut qu’il doit corriger le plus rapidement possible, sous peine de voir son statut être remis en question. Pourtant, avec Neymar et Kylian Mbappé, grands amateurs de feinte de frappe, le Petit Hibou devrait être habitué à ce genre de situation à l’entraînement…