PSG - Bayern (0-1) : Pierre Ménès désigne les coupables et voit deux renforts utiles au Mercato
par Bastien Aubert

PSG - Bayern (0-1) : Pierre Ménès désigne les coupables et voit deux renforts utiles au Mercato

Pierre Ménès a salué le sacre du Bayern Munich en Ligue des champions et ne s’est pas privé de tacler la prestation de certains joueurs du PSG très décevants en finale.

Le PSG ne sera pas le champion d’Europe 2019-2020. Par politesse, il a laissé cet honneur au Bayern Munich. Nanti de son expérience des grands rendez-vous et de plus de maîtrise collective, le club allemand a soulevé sa sixième Coupe aux grandes oreilles grâce à un but de Kingsley Coman en seconde période (1-0). Pierre Ménès n’a rien raté de cette finale à Lisbonne. « La meilleure équipe l’a emporté, résume-t-il sur son blog. Le bilan est le même que pour Lyon : quand tu as des occasions face au Bayern, il faut les mettre au fond. Sinon, tu es puni C’est une courte défaite qui laisse des regrets par rapport à la maladresse offensive des Parisiens. »

En la matière, le trident offensif du PSG est pointé du doigt par Ménès. « Di Maria, malgré quelques éclairs, a été fantomatique dans le jeu, poursuit le consultant du CFC. Quant à Mbappé, le seul que je lui fais, c’est d’avoir raté cette occase énorme en fin de première période. Le reste du match, il n’a jamais joué dans l’axe et il a défendu beaucoup plus qu’on ne l’a jamais vu faire un Ligue 1. Mais le symbole de cette équipe, c’est Neymar. Hier, il a complètement raté son match. Il n’a quasiment pas touché le ballon en première période et après le repos, il a tout raté. Soit en se mettant trop de pression, soit en s’agaçant de recevoir aussi peu de ballons face au jeu. Pour tenir un peu mieux le ballon, il aurait fallu que Verratti soit en état de jouer. Or, son entrée a montré qu’il ne l’était pas. »

Ménès voit deux renforts utiles au PSG 

Ménès a enfin eu une petite pensée émue pour Thilo Kehrer, désigné pire joueur du match par L’Équipe. « Il va falloir que le PSG active son mercato, conclut-il. Parce que, après une première mi-temps plus que correcte, Kehrer a explosé face à Coman et il va peut-être falloir trouver un autre joueur à dimension technique au milieu pour pallier aux absences répétées de Verratti. »