PSG – L’oeil de Denis Balbir : « une défaite surprenante et un dossier consternant »

PSG : les dirigeants ont trouvé une nouvelle place dorée à Neymar

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur le champion sortant, le PSG, battu hier sur la pelouse du Stade Rennais (1-2).

« Depuis plusieurs heures, on a l’impression de vivre une véritable révolution dans le petit monde du football français. Tout ça parce que le Paris Saint-Germain a été battu sur la pelouse de Rennes lors de la seconde journée du championnat. Il faut tout de même faire preuve de mesure et se dire que cette défaite est certes surprenante, mais qu’elle n’est en rien alarmante pour la suite de la saison. Paris reste Paris, et il faut aussi souligner la superbe performance des joueurs de Julien Stéphan, qui ont respecté les consignes et qui, surtout, sont allés gêner les Parisiens dans la relance. Beaucoup d’observateurs avaient jugé la première parisienne au Parc contre Nîmes comme étant parfaite. Mais on s’aperçoit que face à une équipe qui met de l’impact, et qui n’hésite pas à rentrer dedans, c’est plus compliqué pour le champion sortant.

Bien entendu, tout le monde évoque aussi les coulisses du club pour tenter d’expliquer cette première défaite. Ce couac inattendu. En ce qui me concerne, je n’ai pas envie d’être catégorique, mais dire que le cas Neymar ne pourrit pas les têtes des autres joueurs à l’heure actuelle serait un mensonge. Forcément, ça fait jaser et il est même logique que cela puisse perturber le rendement de certains. Thomas Tuchel en est d’ailleurs la première victime et j’ose espérer, tout de même, qu’il en sait un peu plus sur l’avenir.

« Je reste tout de même très étonné par l’attitude du président Nasser Al-Khelaïfi dans ce dossier. Ou plutôt par son silence. Que le PSG se fasse balader ainsi depuis des semaines n’est pas digne d’un tel club. »

Ce feuilleton Neymar traine trop. Depuis des semaines. C’est non seulement fatiguant pour tout le monde, mais intolérable pour un club de la dimension du Paris Saint-Germain.,Il est grand temps que la direction du club tape du poing sur la table et dise ses quatre vérités au Brésilien. Que Neymar parte ou pas, ce n’est même plus le sujet, on souhaite au préalable connaître la position du PSG !

Leonardo nous a expliqué depuis des semaines que le PSG devait être respecté. Et que certaines attitudes n’étaient plus possibles en interne. Mais ça se traduit comment ce beau discours ? Quels sont les actes qui le justifient ? Depuis des mois, le Brésilien fait ce qu’il veut, en oubliant tout de même un peu vite qu’il a un contrat à respecter ? Qui, aujourd’hui, peut raisonnablement acheter Neymar ? Le Real Madrid ? On sait que Zinédine Zidane n’en veut pas. Le FC Barcelone ? On nous explique que sa seule proposition serait un prêt ! Donc, Paris, si il veut garder ses ambitions, doit boucler le dossier, rappeller ses droits et ses devoirs au joueur. Point barre. Je reste tout de même très étonné par l’attitude du président Nasser Al-Khelaïfi. Ou plutôt par son silence. Que le PSG se fasse balader ainsi depuis des semaines n’est pas digne d’un tel club. Ce dossier Neymar, déjà consternant depuis le départ, va laisser des traces si il n’est pas vite réglé. »

Recueilli par Benjamin Danet