PSG – Mercato : Alaba dit non à Leonardo, une malédiction avec le Bayern

true

Selon la presse allemande, David Alaba (28 ans) aurait refusé le PSG. Un nouveau camouflet pour le club de la capitale en bataille avec le Bayern Munich.

Au PSG, le départ de Tanguy Kouassi (18 ans) pour le Bayern Munich est vécu comme un affront. Le club de la capitale verrait d’un bon oeil une vengeance au détriment du club bavarois. Avec les départs de Thiago Silva et Tanguy Kouassi, Leonardo se retrouve dans l’obligation de renforcer l’axe central parisien.

A lire aussi : Tous les articles sur le PSG

Pour cela, le directeur sportif auriverde lorgne du côté du… Bayern Munich ! Le PSG a pris le pouls sur les situations de David Alaba et Lucas Hernandez. Engagé jusqu’en 2021 avec le champion d’Allemagne, l’Autrichien a refusé les premières approches pour prolonger son contrat. Repositionné au poste de défenseur central, le natif de Vienne a brillé durant la saison.

Forcément, sa situation contractuelle représentait une belle opportunité pour le PSG. Problème, selon Sport Bild, David Alaba n’est pas intéressé par la perspective de rejoindre l’effectif de Thomas Tuchel. En discussion pour étendre son bail, le polyvalent défenseur de 28 ans privilégie les mastodontes espagnols (Real Madrid, FC Barcelone) en cas de départ.

Pour le PSG, il sera difficile de déloger Lucas Hernandez

Le PSG reste à fond sur Lucas Hernandez (24 ans). Le champion du monde 2018 vit une première saison très compliquée outre-Rhin (19 rencontres de Bundesliga pour 913 minutes jouées). Handicapé par des blessures à une cheville, le natif de Marseille a des difficultés à s’adapter à la vie allemande. Pas heureux en Allemagne, Hernandez prête une oreille attentive aux sirènes du PSG. Mais, là encore, le club de la capitale va devoir se montrer très convaincant auprès de ses confrères germaniques.

Arrivé l’année dernière chez les pensionnaires de l’Allianz Arena pour 80 millions d’euros, le défenseur central est le plus gros transfert de l’histoire du Bayern Munich. L’ogre allemand ne fera pas de cadeaux à un rival européen pour un joueur engagé jusqu’en 2024.

Souvent critiqué par le Bayern Munich sur son projet sportif, et notamment sur ses dépenses, le PSG cherche la cible pour se faire respecter de nouveau auprès du géant européen. Après Kouassi, Alaba et Hernandez, les Rouge et Bleu doivent ronger leur frein avant de rendre la monnaie de leur pièce aux Bavarois.