par Bastien Aubert

PSG : seul un miracle peut sauver l'été de Kylian Mbappé

Blessé de la Coupe de France contre l’ASSE (1-0), Kylian Mbappé (PSG, 21 ans) s’avance vers un forfait en quart de finale de la Ligue des champions contre l’Atalanta Bergame.

Kylian Mbappé connaît assez son corps pour savoir que le tacle rugueux essuyé devant Loïc Perrin vendredi au Stade de France ne serait pas sans conséquence. Séché par le capitaine de l’ASSE en finale de la Coupe de France (1-0) alors qu’il filait au but, l’attaquant du PSG s’est écroulé avant de sortie en larmes. 

Aujourd’hui, le doute est plus que permis pour sa présence en quart de finale de la Ligue des champions le 12 août prochain contre l’Atalanta Bergame. Si le PSG attend de voir l’évolution de sa blessure à la cheville d’ici à mardi, le premier diagnostic n’incite pas à l’optimisme. Et pour cause, le champion du monde (21 ans) risque d’aggraver le mal s’il rejoue trop tôt !

Le risque de rechuter est très important pour Mbappé

« C’est le 12 août, dans moins de trois semaines, donc franchement, faire jouer un joueur de ce niveau avec un risque de sur-blessure sur une cheville fragile… Il va être gêné sur les appuis latéraux, il va forcément subir des tacles où il sera obligé de sauter en l’air, donc il peut se blesser plus gravement et avoir ensuite une indisponibilité de plusieurs mois, appuie sur RMC Sport Frédérik Taouss, médecin du sport qui travaille notamment avec le Metropolitans 92. Je pense que le diagnostic est quasiment définitif quant à sa participation (sa non-participation en l’occurrence, ndlr) au match contre Bergame. Sa cheville risque déjà de mettre du temps pour dégonfler, donc avec un match aussi proche il est peu probable qu’on puisse l’aligner sur le terrain. Et si c’est le cas il y aura un risque car il n’y aura pas eu de cicatrisation de son ou ses ligaments. On serait en finale de la Coupe du monde, le risque serait peut-être envisageable, mais là il faut considérer que la prochaine saison va commencer très rapidement avec la Ligue 1 fin août, puis la nouvelle Ligue des champions à l’automne... »