Stade Rennais : le renvoi d’Olivier Létang inquiète Pierre Ménès

true

Le renvoi d’Olivier Létang de la présidence du Stade Rennais début février suscite une inquiétude croissante chez Pierre Ménès, pas rassuré par la défaite à Reims (0-1).

L’OM a réalisé la plus belle opération de la 25e journée de L1 dans le haut du classement. En s’imposant à Lille dimanche (2-1), les hommes d’André Villas-Boas ont accru leur avance à 12 points sur le LOSC et 11 sur le Stade Rennais, quatrième du classement de L1. 

Le club breton, de son côté, a perdu petitement à Reims (0-1) mais a stabilisé sa faible avance sur les Dogues grâce au succès marseillais au stade Pierre-Mauroy. Ce statu quo plutôt heureux n’est pas pour rassurer Pierre Ménès, inquiet de la résonance des derniers événements qui ont secoué le SRFC en coulisses. 

« La dynamique semble un peu enrayée »

« Je n’irai pas jusqu’à dire que le karma est en train de rattraper le Stade Rennais, mais depuis le renvoi de Létang, les Bretons ont pris un point en deux matchs et ne doivent qu’à la défaite lilloise d’être encore troisièmes, estime Ménès sur son blog. La dynamique semble un peu enrayée. On voit que, lorsque Camavinga n’est pas là, le milieu de terrain manque de liant et de qualité technique mais le problème, c’est que le gamin a déjà tellement joué cette saison qu’il a aussi besoin de souffler. Je ne vous cache pas que je suis un peu inquiet pour le Stade Rennais. »

 

Bastien Aubert

Journaliste à But! depuis 2013