ASSE : 2019-20, l’ABCédaire de la saison des Verts

false

De Jean-Eudes Aholou à Zaydou Youssouf, But ! présente la saison 2019-20 de l’ASSE à travers un Abécédaire.

A comme Aholou

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Prêté sans option d’achat par l’AS Monaco, l’Ivoirien arrive revanchard à l’ASSE après une saison délicate sur le Rocher. Brillant à Strasbourg pour ses débuts en L1 après être passé par le centre de formation de Lille et Orléans (National), il va tenter de reprendre son ascension dans le Forez.

B comme Boudebouz

L’Algérien sort de deux saisons difficiles en Espagne, au Betis Séville et au Celta Vigo. Mais il avait montré sa qualité à Sochaux, à Bastia et à Montpellier. Pour remplacer Rémy Cabella, c’est tout naturellement que Ghislain Printant a fait appel à lui. Et à sa belle patte gauche.

C comme Cabella

Deux ans et puis s’en va. Dans la foulée de sa superbe fin de saison dernière, « RC7 » a pris la direction de Krasnodar où il va quasiment tripler son salaire. Un départ qui a surpris, vu sa relation avec Ghislain Printant.

D comme Direction

Ou comme duo, c’est du pareil au même… Bernard Caiazzo et Roland Romeyer restent fidèle au poste, à la tête du club, où ils viennent de couper celle de Frédéric Paquet. Et où l’arrivée d’un ionvestisseur, à leur côté, a été déprogrammée.

E comme Europe

Après deux saisons sans Europe, l’ASSE va retrouver la Ligue Europa, grâce à sa 4e place en 2018-19. Il faudra à nouveau composer avec l’enchaînement des matches le jeudi et le dimanche, mais le jeu en vaut la chandelle !

F comme Féminines

Les Amazones ont échoué à la 2e place de leur groupe de D2 ces deux dernières saisons, derrière Dijon puis Marseille. C’est avec un groupe plus expérimenté que Jérôme Bonnet et son staff repartent cette saison. Sans Candice Gherbi partie à l’OM, sans les Américaines, mais avec deux recrues canadiennes pour épauler Kelly Gago et consorts.

G comme Gasset

En un an et demi, Jean-Louis Gasset aura marqué l’histoire de l’ASSE, qu’il a fait passer de la 16e à la 4e place. C’est la saison d’après, et on se souvient que l’ASSE avait eu toutes les peines du monde à relancer la machine il y a deux ans quand Christophe Galtier était parti, avec Oscar Garcia. On espère que l’ombre de l’ancien adjoint de Laurent Blanc ne planera pas trop sur Ghislain Printant et ses joueurs…

H comme Huard

Quasi 20 ans après son passage comme joueur, Laurent Huard effectue son retour en tant qu’adjoint de Ghislain Printant. L’ancien milieu de terrain a quitté le PSG pour intégrer le staff, et retrouver Julien Sablé avec qui il avait évolué, mais aussi Yann M’Vila, avec qui il avait remporté la Gambardella quand il coachait les U19 du Stade Rennais.

I comme Infrastructures

L’ASSE investi 6 M€ dans la modernisation du centre d’entraînement de L’Etrat. Les travaux sont en cours. Il devrait durer toute la saison.

J comme Jessy Moulin

La doublure de Stéphane Ruffier avait dû attendre la dernière journée de L1 pour chausser les gants la saison dernière, à Angers (1-1). Avec la Ligue Europa, peut-être qu’il sera un peu plus mis à contribution cette saison et que Stéphane Ruffier lui laissera l’une des deux coupes nationales. Il le mériterait bien, non ?

K comme Khazri

Meilleur buteur et passeur de l’ASSE pour sa première saison dans le Forez, Wahbi Khazri avait mieux commencé qu’il n’a fini. Après une CAN conclue à la 4e place, les vacances auront permis au Tinisien de souffler un peu et de relâcher la pression. Il en avait grand besoin.

L comme Loïc Perrin

A 34 ans, le capitaine des Verts repart pour un tour. Mais son genou droit a eu besoin d’être nettoyé pour la seconde fois en deux ans, ce qui lui a fait rater quasiment toute la campagne de matches amicaux. Et si c’était sa dernière saison ?

M comme Moukoudi

Arrivé libre du Havre, le défenseur franco-camerounais est précédé d’une très bonne réputation et il vient de réaliser une bonne campagne de matches amicaux. A 21 ans, du haut de son 1,91 mètre, il pourrait bien être l’une des révélations de la saison de L1.

N comme Nordin

Libéré par son but à Caen (5-0) au printemps dernier, le petit ailier semble avoir franchi un palier. Confirmation attendue dès le début de la saison, après une campagne de matches amicaux prometteuse.

O comme OL

L’ASSE n’a pas battu l’OL lors des deux dernières saisons, avec un nul et trois défaites lors des quatre derniers derbys. Il faudra faire mieux le 6 octobre à Geoffroy-Guichard, et le 1er mars au Groupama Stadium.

P comme Printant

Pour succéder à Jean-Louis Gasset, la direction a fait confiance à son bras droit, recommandé par Gasset lui-même, et par les cadres du vestiaire. Supporter de l’ASSE, présent à Glasgow en 1976, le Montpelliérain est à l’aube de la saison la plus importante de sa carrière de coach, à 58 ans.

Q comme Quatrième

L’ASSE a fini l’exercice précédent à la 4e place, derrière le PSG, Lille et Lyon, au terme d’un joli sprint final. Qu’en sera-t-il en 2019-20 ? Réponse en mai prochain.

R comme Ruffier

Huit ans après son arrivée, l’ancien monégasque est toujours stéphanois. Qui l’aurait cû en 2011, quand il a poussé Jérémie Janot vers la sortie ? Et qui s’en plaindrait, vu son rendement ?

S comme Saliba

Transféré pour 29 M€, William Saliba a explosé le record de vente de l’ASSE. Prêté pour la saison, le prodige va pouvoir s’aguerrir encore un peu dans le Forez avant de rejoindre les Gunners.

T comme Transferts

29 M€ pour Saliba, 13 M€ pour Cabella : l’ASSE, qui avait déjà vendu Selnaes en Chine (avec M’Bengue) pour 10 M€ en janvier, vient de faire entrer assez d’argent dans ses caisses pour rembourser les 30 M€ empruntés l’an dernier et financer son Mercato, ainsi que les travaux de modernisation de L’Etrat. Son budget va atteindre les 100 M€ cette saison, pour la première fois de son histoire.

U comme U19

Les U19 ont remporté la Coupe Gambardella au printemps dernier et parmi eux, William Saliba devrait faire des émules. L’éclosion des Wesley Fofana, Charles Abi et/ou Bilal Benkhedim est attendue cette saison.

V comme Vagner

Malgré sa belle fin de saison à Nancy (L2), Vagner Dias n’a pas réintégré l’ASSE. Il est retourné à l’ASNL, accompagné par Makhtar Gueye et Kenny Rocha Santos. On aura donc un œil attentif à la saison du club lorrain.

W comme Wantier

Un temps sur la sellette, le responsable du recrutement a repris du crédit. C’est lui qui pilote le Mercato cet été avec Ghislain Printant.

X comme facteur X

La saison dernière, Wahbi Khazri a porté l’ASSE avant que Rémy Cabella et Robert Beric prenne le relais lors des matches retours. Yann M’Vila a été le joueur le plus régulier avec Stéphane Ruffier. Loïc Perrin s’est ressaisi après un début de saison compliqué et William Saliba s’est révélé. Et cette saison, qu’en sera-t-il ?

Y comme Yann M’Vila

Le n°6 fait l’unanimité depuis son arrivée au club il y a un an et demi, mais un différend financier avec la direction est apparu cet été. Déçu, le milieu de terrain a séché plusieurs séances d’entraînement avant de réintégrer le groupe lors du stage en Angleterre. Un départ n’est pas à exclure d’ici la fin du Mercato, ce qui serait assurément un coup dur…

Z comme Zaydou Youssouf

A 20 ans, le jeune milieu de terrain, transfuge des Girondins, comme Sergi Palencia, fait partie des paris sur l’avenir tentés par l’ASSE, qui a rajeuni son effectif cet été.

Laurent HESS

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000