ASSE – Girondins : Jean-Louis Gasset a un casse-tête, Rémy Cabella pourrait le régler

Valentin Vada non qualifié, Youssef Aït-Bennasser touché aux adducteurs, Rémy Cabella pourrait redescendre d’un cran dimanche pour la venue des Girondins à Geoffroy-Guichard.

Difficile de savoir qui va jouer au milieu de terrain dimanche, à l’ASSE, contre les Girondins. Une certitude : ce ne sera pas Valentin Vada. Prêté par les Girondins, le petit argentin a une clause qui lui interdit de jouer contre son propre club. La même (clause) qui avait empêché Rémy Cabella de prendre part aux deux matches des Verts contre l’OM la saison passée.

Pour épauler Yann M’Vila, Jean-Louis Gasset faisait jusque-là confiance à Youssef Aït-Bennaser, prêté par l’AS Monaco après le transfert d’Ole Selnaes en Chine. Mais l’international marocain, en difficulté à Geoffroy-Guichard contre Lille (0-2) et Nîmes (2-1), était forfait samedi dernier à Amiens (2-2). En raison de douleurs aux adducteurs. Il se contente, pour l’heure, de courir à l’entraînement.

La solution, pour Gasset, aurait un nom : Rémy Cabella. L’ancien montpelliérain avait remplacé Vada dans l’entre-jeu à la sortie de ce dernier, à Amiens. L’égalisation des Verts avait d’ailleurs été signée Cabella, également redescendu d’un cran avec un certain succès à Lyon (1-1), il y a un an, lorsque Mathieu Debuchy avait offert l’égalisation aux Verts dans le temps additionnel.

Si Aït-Bennasser était trop juste, la seule autre alternative pourrait être le jeune Kenny Rocha Santos, le capitaine des U19 stéphanois, auteur du pénalty de la qualification de son équipe pour la finale de la Coupe Gambardella dimanche dernier sur penalty face… Bordeaux (1-0). Tiens tiens…

L.H.