ASSE : la hache de guerre déjà enterrée avec Varrault

Cédric Varrault (capitaine de Dijon) et Fabrice Grange (entraîneur des gardiens de l’ASSE) se sont expliqués par téléphone.

Exclu en toute fin de partie lors d’ASSE – Dijon (1-1), Cédric Varrault était particulièrement remonté contre l’arbitrage et notamment le penalty offert par Monsieur Abed à Loïc Perrin à la 93e minute qui a amené l’égalisation des Verts. Mais il y a également un autre incident qui a émaillé la fin de partie avec l’altercation entre le défenseur bourguignon et Fabrice Grange, entraîneur des gardiens de l’ASSE.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

« Tout est apaisé entre nous »

Pour Cédric Varrault, qui s’est exprimé dans L’Equipe ce mercredi matin, c’est déjà de l’histoire ancienne : « Fabrice m’a ensuite téléphoné pour m’expliquer ce qui s’était passé alors que j’étais sur le terrain. Cela m’a convaincu, d’autant qu’il est proche de membres de notre staff (en particulier l’entraîneur des gardiens Laurent Weber, NDLR). Tout est apaisé entre nous. »

Sous le coup de trois matches de suspension pour ses propos à l’arbitre, le défenseur de 36 ans va se déplacer au siège de la Commission de discipline de la LFP jeudi pour défendre son cas.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008