ASSE : la remontada opérée par Claude Puel en statistiques

true

Depuis sa prise de fonction, Claude Puel, le nouvel entraîneur de l’ASSE, n’en finit plus de glaner des points. 13 sur 15 possibles. Et dans le jeu, ça donne quoi ?

Il ne faut pas avoir fait des études poussées en mathématiques pour analyser les performances de l’ASSE depuis l’arrivée de Claude Puel sur le banc de touche. Le successeur de Ghislain Printant, qui avait récupéré une formation classée 18e de Ligue 1, occupe désormais le 4e rang. Et les Verts ont pris 13 points en 5 matchs, alors qu’ils en comptaient 7 après les 8 premières journées.

Le site de la Ligue de Football Professionnel a toutefois eu la bonne idée de s’intéresser aux statistiques collectives. Qui montrent les effets, ou non, de la patte Puel. Il existe trois domaines dans lesquels les Stéphanois ont progressé : les ballons joués en une touche de balle (46% contre 42%), les passes vers l’avant (39% contre 33%) et les passes longues (13% contre 10%).

Plus de buts marqués, moins d’encaissés

Revers de la médaille, le jeu prôné par l’ancien technicien de l’OGC Nice et du LOSC entraîne davantage de déchet. ET notamment dans les passes (74% de passes réussies contre 82%). L’ASSE perd également plus de ballons qu’avant (165,6 contre 144,1), mais en gagne plus aussi (134,2 contre 115,3). Il y a globalement plus de duels (81 contre 66), les Stéphanois en gagnent plus qu’avant (37,6 contre 31,8).

On constate enfin, et toujours au travers de chiffres de la LFP, que l’ASSE marque plus de buts (1,6 buts par match, 0,9 auparavant) et en encaisse moins (0,8 par match, 1,6 auparavant) ! Cela paraît logique quand on constate que le nombre de tirs subis (9,8) est bien inférieur à la moyenne sur les 8 premières journées (13,1).

L.T.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!