ASSE : les enjeux du déplacement à Bordeaux pour les Verts

false

L’ASSE se déplace à Bordeaux ce dimanche (17h). Voici les enjeux du match pour les Verts.

Une victoire à Nîmes (1-0), un nul contre Wolfsburg (1-1) et un succès contre Lyon (1-0) : l’ASSE est invaincue depuis trois matches. Mais les deux premiers n’ont pas suffi à sauver Ghislain Printant, remercié (sans les formes) et remplacé à 48h du derby par Claude Puel. L’ère du Castrais a débuté de la meilleure des manières et le derby, fatal à Sylvinho côté Lyonnais, a permis aux Verts de faire un joli bond au classement, passant de la 20e à la 13e place.

Bordeaux, 4e, n’est qu’à 4 points

La manière dont Loïc Perrin et les siens se sont imposés laisse à penser que leur saison, si mal commencée, pourrait prendre une toute autre tournure. De toute évidence, l’arrivée de Puel a fait du bien. L’ancien monégasque a frappé fort d’entrée, avec un coaching bluffant. Redynamisés, les joueurs se sont remis au travail, avec deux séances quotidiennes pendant la trêve internationale. Puel a adressé un message clair dès son arrivée : avec lui, fini les passe-droits, les statuts. Les cartes sont redistribuées et tout le monde aura sa chance. Manager général, le Castrais arrive avec un directeur général qu’il a choisi, Xavier Thuilot, et Roland Romeyer sera en retrait, comme c’était le cas sous l’ère Jean-Louis Gasset. Puel l’a répété : il est là pour du long terme, pour construire, pour restructurer.

Avec un effectif qu’il n’a pas choisi, comme son staff, hormis Jacky Bonnevay, et qu’il cherchera sans doute à réajuster au Mercato. D’ici là, bien malin qui peut deviner sa composition d’équipe pour le match de dimanche à Bordeaux, y compris pour le poste de gardien avec le retour de blessure de Stéphane Ruffier et un Jesy Moulin très performant pendant que le Basque était aux soins. Le 3-4-1-2 du derby ayant bien fonctionné, il pourrait être reconduit. Avec l’objectif, quels que soient le système et le onze, de poursuivre la série actuelle chez des Girondins qui pointent à la 4e place de la L1 mais qui ne sont qu’à 4 points.

Ils vont jouer 6 matches en 3 semaines !

La fin du mois d’octobre s’annonce particulièrement chargée pour l’ASSE qui va disputer six matches en trois semaines d’ici la prochaine trêve internationale. Après leur déplacement à Bordeaux, les Verts recevront les Ukrainiens d’Olexandriya en Ligue Europa jeudi prochain, puis Amiens le dimanche (17h). Ils enchaîneront avec un troisième match consécutif dans le Chaudron contre Monaco le dimanche 3 novembre (21h), un déplacement à Olexandriya le jeudi et un déplacement à Nantes pour finir, le dimanche 10 novembre (17h).

Laurent HESS