ASSE – L’oeil d’Adrien Ponsard : « Avec le départ de Gasset, la crédibilité des dirigeants en prend un coup »

ASSE : un challenge excitant imaginé pour Jean-Louis Gasset

L’ancien attaquant de l’ASSE Adrien Ponsard, chroniqueur pour But !, estime que Bernard Caiazzo et Roland Romeyer auraient dû tout mettre en œuvre pour convaincre Jean-Louis Gasset de rester dans le Forez…

« Les Verts ont fait plaisir contre Nice. Beric avait été critiqué après Montpellier. Il a remis les pendules à l’heure. S’il avait joué la première partie de saison, il en serait à 15-20 buts. Hamouma a régalé sur ce match et j’ai bien aimé l’entrée de Fofana. Il n’a pas fait de complexes. On a vraiment de bons jeunes. Saliba a encore été très bon et Nordin aussi. La relève est là. Après, je ne peux pas m’empêcher d’avoir des regrets pour la Ligue des champions. Il y a avait des places à prendre. Lille ne s’est pas gêné et on aurait pu finir devant Lyon nous aussi.

Mais bon, quand on voit le niveau des équipes qui vont loin en C1… La Ligue Europa, c’est très bien. On est à notre place. Maintenant, il faudra voir ce qui va se passer. Ce départ de Jean-Louis Gasset, c’est une honte. Il a fait beaucoup pour le club. Il nous a fait passer des portes de la relégation à l’Europe. Les dirigeants auraient dû faire le nécessaire pour le conserver. Il fallait lui donner ce qu’il demandait.

« On sentait une osmose avec les joueurs, le staff, les supporters. Il ne faut pas casser ça »

O va prendre qui ? Puel, Kombouaré ? Ça ne fait pas rêver ! Ce sera difficile de trouver mieux. Quand on a la chance d’avoir un coach du niveau de Gasset, il faut tout faire pour le garder. Il était en train de créer quelque chose de bien. Il est ambitieux. Il a fait venir de bons joueurs, des internationaux. En plus, on sentait une osmose avec les joueurs, le staff, les supporters. Il ne fallait pas casser ça. C’est un passionné, il n’est pas là pour le pognon. Tout le monde l’apprécie. Quand le PSG est venu jouer, Thiago Silva l’a enlacé. Zlatan Ibrahimovic a dit du bien de lui dans son bouquin. Tous les joueurs qui l’ont eu l’adorent, même les grands joueurs, et nous, on le laisse partir ?

Honnêtement, on passe encore pour des peintres ! Oscar Garcia avait claqué la porte quatre mois après son arrivée. Il n’avait pas aimé le manque de professionnalisme du club, son manque d’ambition. Là, on sent bien que c’est pareil avec Gasset, même s’il a eu d’autres moyens que Garcia ou même Galtier.

Il s’est passé des choses en interne, c’est évident, le départ de Selnaes, des reproches sur ses voyages à Montpellier, etc… La crédibilité des dirigeants en prend un coup, une fois de plus. »

LH