ASSE – Mercato : départ de Rocheteau, succession de Gasset, Romeyer ouvre les dossiers

Jean-Louis Gasset et Roland Romeyer sont face aux médias depuis quelques secondes. Le futur-ex entraîneur de l’ASSE y a annoncé son départ. Comme prévu.

Après la prise de parole de Jean-Louis Gasset, le désormais ancien entraîneur de l’ASSE, Roland Romeyer, l’un des deux présidents, est à son tour venu dans la presse. Histoire de donner ses propres explications sur la situation actuelle du club du Forez.

« J’aime Jean-Louis Gasset, l’homme, parce qu’il est franc. J’ai passé un week-end particulier avec ce match et ce peuple vert en joie. De l’autre côté je savais que c’était là que le plus difficile commençait. J’espérais qu’il change d’avis. J’accepte et respecte sa décision avec un très grand regret. Pour moi, c’est le plus grand entraîneur de l’ASSE depuis que je suis au club. Et je suis au club depuis très longtemps. Les supporters ont la même analyse que moi. Tout le monde essaie de le raccrocher. Je ne remercierai jamais assez Jean-Louis Gasset d’avoir apporté de la joie au peuple vert.  »

Quant au sujet de l’avenir, et du successeur annoncé de Gasset, Roland Romeyer a bien été contraint d’en dire un peu plus. Pour rappel, notre correspondant à Saint-Etienne, Laurent Hess, vous donnait hier en exclusivité le nom du possible successeur de JLG : Ghislain Printant.

 » La décision de Gasset m’a été donnée officiellement hier. Pour le prochain entraîneur, il est trop tôt pour prendre une décision définitive. Je demanderai des conseils et notamment à Jean-Louis. J’ai l’expérience de la succession de Christophe Galtier qui a été un fiasco. J’ai ma petite idée. Nous voulons continuer le travail mis en place par Gasset. Nous allons essayer de trouver l’entraîneur le plus compétent pour continuer ce projet. »

Roland Romeyer a enfin évoqué le départ de Dominique Rocheteau, l’ancien ange vert des années 70, qui va prendre sa retraite.

« Hier matin Dominique Rocheteau m’a dit ça va faire dix ans. Je vais avoir 65 ans. C’est l’âge que je prenne ma retraite. La plus belle fille au monde ne peut donner que ce qu’elle a. En tant que gestionnaire de l’ASSE, j’ai mené à bien ma mission depuis 2010. Nous sommes le seul club en France à avoir présenté des comptes positifs. »

L.T.