ASSE – Mercato (Débat) : Après Kolo, quel(s) autre(s) joueur(s) peuvent être dans le viseur de Puel ?

true

Notre débat de la semaine concerne le grand ménage amorcé par Claude Puel à l’ASSE. Laurent Hess et Alexandre Corbozz débattent.

Tous ceux qui ne sont pas performants

« On le voit bien : Puel n’est pas là pour se faire des amis. Il avait connu Kolo à Lyon et à Nice et cela ne l’a pas empêché de le dézinguer à Charléty, malgré sa côte de popularité dans le vestiaire. Puel a aussi poussé Beric vers la sortie alors qu’il était le chouchou du peuple vert. Et son ménage n’est pas fini. Ce n’est même que le début. Puel est là pour constuire. Il mise avant tout sur les jeunes. L’avenir de l’ASSE, ce sont les Abi, Fofana, Camara, Youssouf, Bouanga, Nordin, etc…

Palencia et Silva ont du souci à se faire

Pour les encadrer, Puel a cité Cabaye, Khazri et Debuchy. Pas Perrin ni Ruffier, mais le capitaine et le gardien des Verts n’ont pas à s’inquiéter pour autant. Je pense que M’Vila, Boudebouz, parmi les gros salaires, sont davantage sur la selette. Ni l’un ni l’autre n’ont été performants depuis l’arrivée de Puel. Idem pour Palencia. Je ne suis pas sûr que Puel ferait tout pour retenir l’Espagnol en cas de proposition, pareil pour Silva, surtout que Trauco semble avoir gagné sa confiance au poste de latéral gauche. Aholou n’a pas marqué des points non plus et je demande à voir ce qu’il se passerait si une offre tombait pour un joueur comme Moukoudi. »

Laurent HESS

Boudebouz en premier lieu

« Timothée Kolodziejczak a été mis de côté car jugé peu performant depuis le début de saison et parce qu’il ne faisait visiblement pas tous les efforts pour l’être. Pour l’instant, Claude Puel continue d’accorder sa confiance à Ryad Boudebouz. Le Castrais doit estimer que l’Algérien donne de sa personne aux entraînements et n’est pas récompensé à hauteur en match. Mais pendant combien de temps pourra-t-il encore fermer les yeux sur les performances de l’ancien joueur du Bétis Séville ?

Indépendamment du fait que Boudebouz n’a pas trouvé grâce aux yeux des supporters (un critère qui n’en est de toute façon pas un chez Claude Puel), il faut reconnaître que le rendement du natif de Colmar est bien loin des attentes : un seul but (sur penalty) à Strasbourg avant la trêve, trois passes décisives seulement en 23 sorties sous le maillot vert. Ce n’est clairement pas un rendement digne d’un meneur de jeu.

A un moment donné, il va falloir se poser la question car, de tous les offensifs stéphanois, Boudebouz est sans doute le moins efficace au regard de son temps de jeu… Et il ne justifie pas vraiment l’investissement réalisé au moment de sa venue pour remplacer Rémy Cabella. Je veux bien qu’on lui accorde un temps adaptation mais on est déjà fin janvier et cela va bientôt faire six mois qu’il est là. C’est déjà beaucoup… »

Alexandre CORBOZ

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000