par Alexandre Corboz

ASSE – Mercato : les bons plans de l’Euro pour les Verts

Christophe Galtier l’a dit : il a été séduit par deux joueurs présents à l’Euro 2016.

Même s’il n’est pas simple de dénicher de bons coups dans les grandes compétitions, les perles rares existent malgré tout. “But! Saint-Etienne” a noté le nom de quelques-unes. Scouting.

Birkir Bjarnason (Islande, milieu, 28 ans) Club actuel : FC Bâle (SUI) Fin de contrat : 2018 Valeur : 2,5 M€

Les supporters stéphanois le savent très bon depuis la double confrontation avec le FC Bâle en Europe League, ils l’ont vu encore énorme à l’Euro avec la surprise islandaise. Le “beau gosse” viking, capable d’évoluer sur toute la largeur du milieu, a notamment brillé en marquant dans le Chaudron face au Portugal (1-1). Selon nos informations, les Verts sont vraiment intéressés par les services de ce joueur complet, aussi bon dans l’aspect offensif que défensif, et qui présente un profil idoine pour un 4-4-2. Problèmes : certains clubs de Serie A sont sur lui, le FC Bâle n’est pas spécialement vendeur et l’intéressé est heureux en Suisse où il a débarqué il y a un an en provenance de Pescara.

Adam Nagy (Hongrie, milieu, 21 ans)Club actuel : Ferencvaros BudapestFin de contrat : 2018Valeur : 1,5 M€

Certes, les Verts ne recherchent plus vraiment au milieu à moins qu’il y ait beaucoup de départs mais le profil du jeune Hongrois a de quoi séduire : talentueux, prometteur et pas cher. Révélation de la phase de poules avec les Magyars, le “Vincent Koziello de Budapest” (1m75), capable d’évoluer aussi bien devant la défense ou en relayeur, a déjà tapé dans l’œil de pas mal de clubs. En France, l’Olympique de Marseille a même passé la seconde, à la lutte avec Benfica et Southampton.

Artur Jedrzejczyk (Pologne, défenseur polyvalent, 28 ans)Club actuel : KrasnodarFin de contrat : 2018Valeur : 2,7 M€

Si les Verts cherchent un latéral pas trop cher, ils pourraient se laisser tenter par le polyvalent Artur Jedrzejczyk. A 28 ans, le Polonais a profité de la blessure du néo-Lyonnais Maciej Rybus pour prendre part à la campagne de son pays, qui s’est arrêtée en quarts de finale. S’il n’a pas spécialement brillé offensivement, il a démontré toute sa fiabilité dans une défense difficile à prendre en défaut (2 buts encaissés en 5 matches). En discussions avec les Girondins de Bordeaux, Jedrzejczyk, qui appartient à Krasnodar (L1 russe), présente un avantage : son club ne compte pas spécialement sur lui comme en atteste ses six derniers mois en prêt au Legia Varsovie (L1 polonaise).

Ondrej Duda (Slovaquie, meneur, 21 ans)Club actuel : Legia Varsovie (POL)Fin de contrat : 2019Valeur : 3,2 M€

Selon nos informations, le milieu offensif slovaque a vraiment tapé dans l’œil de Bernard Caïazzo. Buteur contre le pays de Galles en ouverture de l’Euro pour son pays (défaite 1-2), Duda a montré de très belles choses face à la Russie et l’Angleterre avant de rester sur le banc lors du 8e de finale contre l’Allemagne (0-3). Actuellement au Legia de Varsovie (L1 polonaise), l’ancien joueur de Kosice sort d’un exercice plutôt intéressant (43 matches, 5 buts, 9 passes décisives). Du haut de ses 14 sélections, il représente l’avenir de cette talentueuse Slovaquie. Et pourquoi pas de l’ASSE qui pourrait être tenté de recruter un meneur de jeu après le départ de Valentin Eysseric et celui (probable) de Benjamin Corgnet ?

Robert Mak (Slovaquie, ailier polyvalent, 25 ans)Club actuel : PAOK SaloniqueFin de contrat : 2017Valeur : 3 M€

S’il a assez peu fait parler de lui durant cet Euro, l’ailier formé à Manchester City a souvent été très performant. Absent lors du 8e perdu face à l’Allemagne (0-3), Mak représente l’investissement intelligent car peu coûteux. Depuis son arrivée en Grèce en 2014, le Slovaque a inscrit la bagatelle de 27 buts et délivré 8 passes décisives en 77 apparitions. En sélection, son ratio (7 buts en 30 capes) est aussi très bon pour un joueur souvent utilisé en joker et qui, outre ses capacités de percussion, défend très bien. 1

Hal Robson-Kanu (pays de Galles, ailier, 27 ans)Club actuel : aucunValeur : libre

Ancien joueur de Reading (Angleterre), l’ailier gauche est passé de l’ombre à la lumière en l’espace d’une compétition. Jusqu’à présent, ce n’était qu’un honnête joueur de Championship et de League One (L3 anglaise), passé brièvement par la Premier League et jamais auteur de plus de sept buts sur une saison. Durant l’Euro, le Gallois a complètement explosé, marquant à deux reprises sur ses cinq premiers matches, dont un sublime en quarts de finale après un dribble bien senti au cœur de la défense belge. Depuis le 1er juillet, Robson-Kanu est au chômage. Cela ne devrait pas durer longtemps et les observateurs de l’Euro auront sans doute tous noté que l’air de la France lui réussit. Recruter devant n’est pas la priorité de “Sainté” mais cela peut être un pari à tenter.

Alexandre CORBOZ

Vous en avez l'habitude : chaque semaine, But! Sainté, numéro 1 sur les Verts, sort en kiosques le mardi et le jeudi dans toute la France. Si vous souhaitez commander votre numéro, à l'unité, ou vous abonner, c'est ici.

Il vous suffit de vous rendre sur notre boutique, cliquez: ICI.

But Sainte 908

Pour résumer

Christophe Galtier l’a dit : il a été séduit par deux joueurs présents à l’Euro 2016.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.