ASSE – Mercato : Ruffier, une fin déjà programmée

true

Claude Puel a décidé de sortir Stéphane Ruffier des cages de l’ASSE. Une décision qui devrait pousser le portier à quitter le Forez en fin de saison.

Selon le journaliste de France Football Nabil Djellit, Stéphane Ruffier, évincé des buts de l’ASSE par Claude Puel, paye ses contre-performances actuelles. « Ruffier est loin de son niveau optimum, a commenté le journaliste hier sur la Chaîne L’Equipe. Je comprends Puel, mais Ruffier ne comprend pas par rapport à son ego. Je ne comprends pas non plus la sortie de son agent. C’est un choix technique. Puel est un coach sérieux ».

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Obraniak : «  Pour Puel ce comportement, c’est fini »

D’après Nabil Djellit, cette décision forte va dans le sens de ce que But ! annonçait la semaine dernière, à savoir que Puel n’envisageait pas l’avenir avec Ruffier… « Puel prépare la saison prochaine et ce ne sera pas avec Ruffier, ni avec certains autres joueurs. Il apprécie les gardiens qui ont un bon jeu au pied. » Ce qui n’est pas le point fort de Ruffier. Selon l’insider Mohamed Toubache-Ter, Ruffier aurait laissé éclater sa colère de manière violente hier après l’annonce de son remplacement. « On me manque de respect, si c’est comme ça, donnez moi mon chèque que je me casse », aurait « hurlé » le portier stéphanois, « meurtri » selon son agent Patrick Glanz.

Un agent dont les sorties médiatiques pourraient sceller l’avenir de Ruffier selon Ludovic Obraniak. « Puel ne fait pas de cadeaux. Il est en mission à Saint-Etienne pour reconstruire car avant c’était le Club Med, a expliqué l’ancien lillois. Il ne fait pas d’état d’âme. Il est intransigeant avec tout le monde, même avec Cabaye et Debuchy qu’il connait bien. Il pousse les mecs pour voir sur qui il peut compter. Et là, quand il dit à Ruffier qu’il ne jouera pas le prochain match, Ruffier tourne les talons. Il renonce et envoie son agent dans les médias. Pour Puel, ce comportement, c’est fini. »

Laurent HESS

Journaliste à But! depuis 2000