par Laurent HESS

ASSE – PSG (0-4) : le Maire de Saint-Etienne demande des sanctions contre les supporters

Gaël Perdriau, le Maire de Saint-Etienne, espère que les gestes de violence déplorés en marge du match ASSE-PSG ne resteront pas impunis.

Lors du match ASSE-PSG, le dernier de l'année 2019 à Geoffroy-Guichard, Magic Fans et Green Angels avaient craqué de nombreux fumigènes et allumé un feu d'artifice, pour les premiers, dans le kop nord, afin de fêter le 20e anniversaire de L’Avant-garde, ce qui a incité la commission de discipline à décréter un huis-clos total de Geoffroy-Guichard jusqu'à nouvel ordre.

De son côté, le club a porté plainte contre ses propres supporters, les images d’une caméra de vidéo-surveillance, diffusées par le site internet du Parisien, montrant que certains Ultras ont écarté de force les stadiers afin de permettre l'accès d'engins pyrotechniques dans des sacs. Le procureur de Saint-Etienne, David Charmatz, a indiqué ne pas avoir encore décidé de la suite qu’il donnerait à cette plainte.

Présent dans les travées du stade Geoffroy-Guichard, le maire de Saint-Étienne a donné son avis. "C'était très joli à voir, a expliqué Gaël Perdriau à Radio Scoop. Il faut reconnaître qu'une ambiance comme cela est inédite". Et au Maire d'ajouter : "Je regrette que la sanction collective prive l'ensemble des tribunes des prochains matchs. La façon dont sont rentrés les fumigènes dans le stade est inacceptable. Tout fait de violence doit être sanctionné ».