ASSE : quel rôle se dessine pour Loïc Perrin chez les Verts ?
par Julien Pédebos

ASSE : quel rôle se dessine pour Loïc Perrin chez les Verts ?

Loïc Perrin, le mythique défenseur et capitaine de l'ASSE, a décidé de mettre un terme à son aventure stéphanoise... comme joueur.

C'est une histoire de près de 20 ans qui vient de prendre fin ce jeudi. Loïc Perrin, le défenseur de l'ASSE, a officialisé ce jeudi ce qui ne faisait guère de doutes. Sa carrière de joueur à l'ASSE a pris fin vendredi soir lors de la finale de la Coupe de la Ligue perdue face au PSG (0-1). Et ce n'est pas son expulsion suite à une intervention ratée sur Kylian Mbappé qui viendra entacher une carrière exceptionnelle sous le maillot des Verts.

Une formation de management pour commencer ?

Mais Loïc Perrin comme le club ont également été très clair sur une chose. L'aventure stéphanoise est loin d'être terminée pour celui qui aura accompli une rareté dans le football actuel, disputer sa carrière de joueur dans un seul club. Aux dernières nouvelles, l'avenir proche de Loïc Perrin devrait passer par une formation de management du côté de Limoges, accompagnée de quelques stages au sein de clubs étrangers.

Un rôle à la Zoumana Camara dans l'organigramme ?

Reste à voir de quelle manière ce premier chemin vers la reconversion sera compatible avec une place au sein de l'organigramme actuel du club. Un poste de coordinateur sportif, à la manière de Zoumana Camara au PSG, pour faire le lien entre les joueurs de l'ASSE et le staff semble parfaitement coller à son profil de désormais ex-leader de vestiaire. Reste à voir si cela serait compatible avec une formation parallèle avant, peut-être, de prendre des fonctions plus importantes au club.

Pas un simple ambassadeur du club

Une chose est sûre, l'avenir de Perrin s'envisage du côté de l'ASSE dans un rôle actif, et non de simple représentation comme celui d'ambassadeur. Bernard Caiazzo, dans nos colonnes il y a quelques jours, voyait même très grand pour lui. « Le plus grand des hommages, c’est de l’aider à devenir un grand dirigeant de l’ASSE. Et pourquoi pas un jour son président ? Il en a les capacités, les valeurs humaines. Il faut le former pendant le temps nécessaire. Roland Romeyer a cette envie-là lui aussi, Claude Puel également ». Les crampons désormais rangés, Loïc Perrin peut donc se consacrer à ce nouveau challenge. Et ainsi étendre un peu plus son aventure unique avec le Peuple Vert.

Avec LH, à Saint-Etienne