ASSE – RC Strasbourg (2-1) : les 5 artisans de la belle relance stéphanoise

Cela faisait quatre matches que l’ASSE n’avait pas gagné toutes compétitions confondues. Grâce à ces cinq joueurs, les Verts ont pris le meilleur sur le RC Strasbourg (2-1).

Robert Beric : sa première titularisation de 2019 en appelle d’autres. L’attaquant slovène n’a mis que quatre minutes pour marquer sur un joli coup de tête suite à un centre de Timothée Kolodziejczak. Et sur le deuxième but, il s’est mué en passeur décisif pour la tête de Loïc Perrin.

Il aurait même pu s’offrir un doublé sur un coup franc de Khazri repoussé par Sels. Très concerné par la récupération du ballon, il n’a pas ménagé ses efforts. En l’absence de Romain Hamouma et Loïs Diony, son match a dû plaire à Jean-Louis Gasset.

Loïc Perrin : le capitaine des Verts a inscrit son deuxième but de l’année, après celui face aux amateurs de l’Olympique de Strasbourg. Son match a été dans la lignée des précédents. Il s’est montré costaud, bien en jambes, remportant la plupart des duels. Son début d’année prouve à ses détracteurs du début de saison qu’à 33 ans, il est encore loin d’être fini.

Youssef Aït Bennasser : pour sa première titularisation à Geoffroy-Guichard, l’international marocain a été applaudi à plusieurs reprises pour ses interventions défensives. Appliqué avec le ballon, il n’a pas hésité à appuyer les attaques. Il n’a peut-être pas le jeu d’Ole Selnaes, mais on peut penser qu’il grattera plus de ballons. Son duo avec Yann M’Vila a bien fonctionné.

Wahbi Khazri : la titularisation de Beric l’a obligé à se désaxer mais il a mis beaucoup de cœur à l’ouvrage. Il s’est montré percutant et a encore été précieux par la qualité de ses coups de pied arrêtés. C’est par un coup franc excentré très bien tiré que Perrin a inscrit le deuxième but des Verts.

Kévin Monnet-Paquet : d’entrée de jeu, on a senti qu’il était en jambes. L’enchaînement des matches ne semble pas peser sur lui. Sur son côté droit, il a attaqué, centré, tiré, sans oublier de défendre. Sa prestation méritait bien que les supporters entonnent sa chanson. Comme il semble ne pas avoir le droit de faire tout un match au même poste, il a fini ailier gauche après l’entrée de Mathieu Debuchy.

Laurent HESS, correspondant à Saint-Etienne

Rejoignez notre chaîne But! Football Club pour encore plus de contenus sur le monde du ballon rond.