ASSE : regard vers le bas, pas d’essence…le discours inquiétant de Claude Puel

false

Au sortir d’une nouvelle défaite contre l’OM, hier soir, l’entraîneur de l’ASSE, Claude Puel, n’a pas tenu un discours rassurant. Loin de là.

L’ASSE a confirmé hier soir son mal être actuel en s’inclinant, et fort logiquement, face à l’OM au stade Geoffroy-Guichard (0-2). Une défaite, une de plus, qui montre l’étendue du travail qui reste à faire pour Claude Puel. Ce dernier, à qui tout réussissait lors de son arrivée, enchaîne depuis les galères, entre blessures récurrentes et faiblesse technique de certains joueurs.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

Au terme de la défaite face aux Marseillais, le Castrais n’a pas tenu un discours rassurant pour la fin de saison. Bien au contraire.

« Je regarde en bas depuis un petit moment »

« Je regarde en bas depuis un petit moment car en plus nous subissons des enchaînements de matches depuis six mois. Ça fait six mois qu’on a des blessés qui reviennent, se reblessent, on est très sollicités. À Metz, nous n’avons pas répondu assez présent assez dans la concentration. Mais on peut pas reprocher à ce groupe de ne pas continuer à se battre. C’est une période compliquée pour l’équipe, on concède très peu d’occasions et on paie comptant sur toutes les frappes de l’adversaire, et c’est dommage car nous aussi on a des situations. En face c’était le deuxième du championnat et, malgré tout ce qui nous arrive, on a été à la hauteur, même si, à la fin, on n’avait plus trop d’essence. Nous n’avons pas été récompensés, je le regrette pour mon groupe et pour mes joueurs. »

A noter, par ailleurs, que les Verts ont à nouveau perdu deux joueurs ce soir, blessés, avec Cabaye et Khazri.

Benjamin Danet

Journaliste et Directeur Général de But!