ASSE-Toulouse (2-2) : le mea culpa de Kolo

A l’issue du match nul concédé par l’ASSE contre Toulouse, Timothée Kolodziejczak s’est excusé pour le penalty concédé sur l’ouverture du score de Max Gradel.

But : Timothée, quelle analyse faites-vous de ce match nul contre Toulouse ?

Timothée KOLODZIEJCZAK : On est un peu déçus. On prend ce premier but à cause d’une faute un peu stupide de ma part, et derrière on en prend un autre. On est plombés sur leurs deux premières actions toulousaines mais après, on a la force de caractère pour revenir, le mental. A 2-0 pour eux je trouve qu’on a quand même montré un beau visage.

Vous êtes 15e au classement. Ce résultat ne vous arrange pas…

Nous n’avançons pas mais nous n’avons pas perdu. Nous prenons un bon point mais nous en perdons deux… C’est un peu mitigé. Il faudra faire mieux.

Que faut-il régler?

La concentration, tout ce qui fait qu’en ce moment, on est trop souvent punis.

La VAR a été omniprésente…

Il faut l’accepter. On n’a pas le choix. C’est vrai qu’on n’est pas vernis mais ça va payer un jour opu l’autre. Ça s’est joué sur des détails. Sur les buts de Robert (Beric), il est autre jeu de quelques centimètres. C’est comme ça.

Comment abordez-vous le déplacement de jeudi à la Gantoise ?

Il faut se remettre en question. On l’aurait fait si on avait battu Toulouse. Mais je ne suis pas inquiet. Si on a la même envie, si on se bat comme ça, ça finira par payer.

Laurent HESS