Bordeaux – ASSE (0-1) : les braqueurs du Matmut Atlantique passés en revue

false

L’ASSE s’est imposée sur le terrain des Girondins de Bordeaux dimanche grâce à un penalty de Denis Bouanga dans le temps additionnel. Voici nos notes pour les joueurs stéphanois.

RUFFIER (7)

Alors que Moulin avait brillé pendant son absence, le Basque, de retour de blessure, a repris sa place et réalisé un gros match. Après un face à face remporté avec Kamano (17e), il s’est détendu sur une frappe lointaine d’Adli (25e) et s’est interposé sur deux tirs de Hwang (66e, 80e). Capitaine à la sortie de Perrin, il a porté l’équipe. Et réalisé sa première clean sheet de la saison.

SALIBA (7)

Axial droit, il a glissé au cœur de la défense à trois à la sortie de Perrin. Solide de bout en bout, il a encore épaté par sa lecture du jeu, son sang-froid et sa puissance.

PERRIN (4), puis KOLODZIEJCZAK (6)

Averti rapidement suite à une faute sur Briand (20e), Perrin, en difficulté, a ensuite frôlé l’expulsion avant d’être remplacé à la mi-temps par KOLO, auteur d’une bonne entrée.

FOFANA (5)

Préféré à Kolo et Moukoudi, le jeune défenseur s’est illustré par un bon retour devant Hwang (57e). Lui aussi a frôlé l’expulsion, mais à 18 ans, il a fait preuve de répondant et de vice. Briand ne dira certainement pas le contraire…

PALENCIA (5)

Pour son match de reprise, l’ancien girondin a manqué de rythme et de consistance sur son flanc droit. Mais il s’est illustré par un bon retour devant Briand (45e). A revoir, assurément.

M’VILA (5)

Une perte de balle dangereuse (9e). Mais il s’est vite ressaisi et s’est bien battu. Sans être le M’Vila rayonnant de la saison dernière.

YOUSSOUF (6)

Formé à Bordeaux, il ne s’est pas raté pour son retour au bercail. Très présent à la récupération, il a toujours cherché à se projeter ou à orienter vers l’avant. L’une des satisfactions de la partie, après son bon derby.

BOUANGA (7)

Piston droit contre Lyon, il a basculé à gauche, où il a obligé Kamano à défendre. Après avoir inquiété Costil d’entrée sur une frappe enroulée (2e), il a été le Vert le plus incisif. Et il n’a pas tremblé au moment de transformer le penalty.

 

BOUDEBOUZ (4), puis NORDIN

Après sa passe décisive pour Beric lors du derby, Boudebouz n’a pas confirmé à Bordeaux. Après avoir changé ses crampons suite à une perte de balle qui aurait pu profiter à Kamano (17e), il n’a pas du tout pesé, si ce n’est par sa contribution défensive. Remplacé par NORDIN, qui a provoqué le penalty de la gagne.

KHAZRI (3), puis CABAYE

Aux avant-postes, Khazri a manqué de justesse balle au pied et le coup de reins lui a fait défaut. Il n’a riuen fait de bon jusqu’à son remplacement par CABAYE, venu densifier un entre jeu en souffrance, que l’ancien international a bien rééquilibré.

ABI (4)

Après un bon service pour Boudebouz (8e), le jeune attaquant a trop enlevé sa frappe (36e). Peu servi, on l’a senti avec le frein à main. Capable de beaucoup mieux que ça !

ASSE

Avec un impeccable Ruffier dans les buts, les Verts, à la peine dans le jeu, ont eu le mérite de s’accrocher et le penalty de Bouanga est venu les récompenser dans le temps additionnel. Un braquage en bonne et due forme !

Laurent HESS