OL, ASSE : trois matches pour Varrault, deux pour Fekir

Comme tous les jeudis, les joueurs avertis ou exclus le weekend passé en Ligue 1 ont été fixés sur leur sort.

La commission de discipline n’a pas fait de cadeau à deux des protagonistes de la dernière journée de championnat. Exclu à la dernière minute pour avoir protesté contre le penalty accordé par l’arbitre aux joueurs de l’ASSE, le défenseur de Dijon Cédric Varrault, qui avait également failli en venir aux mains dans les coursives du stade avec un membre du staff stéphanois, a écopé de trois matches de suspension ferme.

A lire aussi : Tous les articles sur l'ASSE

De son côté, Nabil Fekir est suspendu deux rencontres (dont une avec sursis) après le carton rouge reçu à Nice. L’attaquant de l’OL avait tenté de balayer le défenseur azuréen Paul Baysse, avant de lui marcher sur le bras. Le président lyonnais Jean-Michel Aulas avait assuré que ce dernier geste était involontaire, un point de vue partagé par certains observateurs. La LFP n’en a pas tenu compte.

Les décisions de la LFP :

Trois matchs ferme
Cédric Varrault (DFCO)

Deux matchs de suspension dont un avec sursis
Nabil Fekir (OL)

Un match ferme
Steve Mounié (MHSC)

Un match ferme pour deux cartons rouges
Gilles Cioni (SC Bastia),Georges Mandjeck (FC Metz), Joffrey Cuffaut (AS Nancy-Lorraine), Presnel Kimpembe (Paris Saint-Germain), Henrique Dalbert (OGC Nice), Issa Diop (Toulouse FC), Martin Braithwaite (Toulouse FC).

Sylvain Opair