RC Lens : blessure, convalescence… Jean-Kévin Duverne revient sur ses galères

Résultat L2 : le RC Lens mené au Gazélec à la pause (0-1)

Sur le flanc durant plus de six mois, Jean-Kévin Duverne retrouve tout juste la compétition avec le RC Lens. Avec soulagement.

Relancé lundi face à Béziers suite à la blessure de Modibo Sagnan, Jean-Kévin Duverne a vécu une réintégration express dans le onze du RC Lens samedi à l’occasion de la réception de Metz (0-0). Victime d’une rupture des ligaments croisés en mai dernier, l’Espoir des Sang et Or s’est confié à la Voix du Nord pour évoquer ses mois de galère dans l’ombre.

« Je m’étais blessé au même genou il y a quelques saisons et je savais que ça péterait un jour. Mais quand c’est arrivé, je ne voulais pas accepter que c’était ça. Je refusais la blessure. Je devais rejoindre l’équipe de France pour le tournoi de Toulon, et moralement ça a été très dur. Les trois semaines qui suivent, tu as mal tout le temps, tu ne dors pas. Ensuite, ça va mieux au fil du temps, mais c’est très long», a-t-il raconté.

Pendant sa convalescence l’intéressé a pris le temps de « réfléchir à la vie » : « J’ai passé plus de temps avec ma femme et mes trois enfants et ça m’a aidé. Mais j’avais tellement envie de rejouer.  Mon retour contre Béziers ? Ce n’était pas prévu. Je n’ai pas eu le temps de gamberger et ça m’a fait tellement de bien de retrouver l’ambiance d’un stade ». Sur le pré, sa longue absence ne s’est pas spécialement fait ressentir.

Arnaud Carond