RC Lens – FC Metz (0-0) : les 3 choses à retenir du choc de Ligue 2

Dans un Bollaert chauffé à blanc, le RC Lens n’est pas parvenu à prendre le meilleur sur le leader messin (0-0) ce samedi après-midi. Voici ce que l’on retiendra.

Un mauvais coup comptable pour Lens

Au niveau comptable, le RC Lens n’a pas réalisé une opération extraordinaire. D’abord parce que les Messins, leaders, sont toujours à 11 points et qu’il y a une journée de moins pour grapiller le retard mais aussi et surtout parce que, même s’ils sont toujours cinquièmes et barragistes, les Sang et Or ont perdu du terrain sur Lorient et le Paris FC, tous deux vainqueurs hier. Malgré tout, cela aurait pu être pire si Opa Nguette n’avait pas expédié sa frappe sur le poteau pour la meilleure occasion du match (89e). Le final lensois a été laborieux.

De l’envie mais personne pour finir les actions

Jusqu’à la 80e minute environ, il y a eu du bon dans les intentions du côté des joueurs de Philippe Montanier. Les Nordistes ont bousculé les Grenats, se créant plusieurs situations sur le but d’Oukidja. On a vu un Mounir Chouiar remuant et un Achraf Bencharki dans tous les bons coups. Malheureusement, il manque un finisseur à cette équipe et ça s’est vu. Dommage de n’être pas parvenu à le dénicher cet hiver…

Duverne a réussi son come-back

Modibo Sagnan blessé, Jean-Kévin Duverne honorait sa première titularisation de la saison. Sa première depuis sa grave blessure (rupture des ligaments croisés) en mai 2018. l’international Espoir s’est montré très rassurant, coupant plusieurs situations franches des Messins. Sa doublette avec Steven Fortes fut intéressante.

Arnaud Carond