RC Lens : Leca touché par l’hommage éternel adopté pour Furiani le 5 mai

false

Le gardien corse du RC Lens, Jean-Louis Leca, s’est satisfait de la décision de l’Assemblée Nationale concernant la douloureuse date du 5 mai.

Le 5 mai 1992, l’effondrement d’une tribune à Furiani lors d’un Bastia – OM est resté dans les mémoires pour son bilan terrible (18 morts, 3000 blessés) et les images terrifiantes de l’époque. Après des années de demande du collectif du 5 mai, l’Assemblée Nationale, ce jeudi, a adopté une proposition de loi (qui doit encore être validée par le Sénat) pour qu’aucun match professionnel n’ait désormais lieu en cette date funeste.

A lire aussi : Tous les articles du RC Lens

Le portier corse du RC Lens Jean-Louis Leca, particulièrement engagé sur le sujet, estime que cette décision est un juste hommage en mémoire de « la plus grande catastrophe de l’histoire du football français ».

Désormais, le portier corse attend que cette proposition soit définitivement adoptée. « On est porté par ce collectif qui voulait qu’on arrête les matchs le 5 mai. On a toujours tout fait pour le soutenir et c’est une belle avancée. J’espère pour toute la Corse que ça sera acté définitivement », a conclu Leca.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014