RC Lens : Leca touché par l’hommage éternel adopté pour Furiani le 5 mai

false

Le gardien corse du RC Lens, Jean-Louis Leca, s’est satisfait de la décision de l’Assemblée Nationale concernant la douloureuse date du 5 mai.

Le 5 mai 1992, l’effondrement d’une tribune à Furiani lors d’un Bastia – OM est resté dans les mémoires pour son bilan terrible (18 morts, 3000 blessés) et les images terrifiantes de l’époque. Après des années de demande du collectif du 5 mai, l’Assemblée Nationale, ce jeudi, a adopté une proposition de loi (qui doit encore être validée par le Sénat) pour qu’aucun match professionnel n’ait désormais lieu en cette date funeste.

Le portier corse du RC Lens Jean-Louis Leca, particulièrement engagé sur le sujet, estime que cette décision est un juste hommage en mémoire de « la plus grande catastrophe de l’histoire du football français ».

Désormais, le portier corse attend que cette proposition soit définitivement adoptée. « On est porté par ce collectif qui voulait qu’on arrête les matchs le 5 mai. On a toujours tout fait pour le soutenir et c’est une belle avancée. J’espère pour toute la Corse que ça sera acté définitivement », a conclu Leca.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014