OL : Daniel Riolo tape sur les hommes forts de Bruno Genesio

La défaite de l’OL face au Stade Rennais (0-2) a mis en exergue les limites de cette équipe, selon Daniel Riolo, qui n’épargne aucun Gone, surtout pas les stars.

Paris, et puis plus rien… Depuis leur exploit à la dernière seconde face au PSG (2-1), les Lyonnais traversent un trou noir qui les a faits rétrograder de la 2e à la 4e place avec quatre longueurs de retard sur l’OM (3e). Un dévissage qui s’explique, selon Daniel Riolo, par la défaillance des présumés leaders de cette équipe.

A chaque fois que l’OL a le ballon, ça ne gagne pas !

“Après deux défaites de suite en L1, on attendait autre chose de l’OL. En fait, à part dans les cinq dernières minutes de la première période, tout a été mou. Face au bloc bas de Rennes, Lyon n’a pas trouvé la solution. On sait que l’OL a du mal dans cette configuration, mais là, c’est criant. C’est lent, sans mouvement et, pire, il y a une détermination moyenne.”

“C’est fou de constater qu’à chaque fois que l’OL a le ballon, domine une partie, ça ne gagne pas ! C’est une faiblesse rédhibitoire. Incapable de faire le jeu, Lyon est handicapé en plus par la faillite de ses joueurs forts. Trois défaites de suite, ça fait vraiment désordre…”

R.N.