OL : sous la menace de l’UEFA, Lyon prend une décision drastique pour l’Europe

Conscient des risques de suspension qui pèse sur lui, l’OL a fait le choix de limiter la capacité du Groupama Stadium pour les matches de phase de poule de Ligue Europa.

Sous la menace d’une suspension de Coupe d’Europe en cas d’incident au Groupama Stadium dans les deux ans après l’envahissement de terrain face à Besiktas l’an passé, l’Olympique Lyonnais prend très au sérieux la menace.

Conscient qu’avec la réception de l’Atalanta Bergame et d’Everton en Ligue Europa il aurait à faire à des supporters très chauds, la direction rhodanienne a choisi de diminuer la capacité de son enceinte pour ces rencontres européennes… Pour garder un nombre de place visiteurs fixé à 3 000.

« Nous avons eu beaucoup de demandes venues d’Italie, mais le club a pris la décision pour ce match et le suivant, le 2 novembre contre Everton de ne pas ouvrir la vente au grand public. Si nous l’avions fait, énormément de supporters italiens se seraient retrouvés dans tout le stade et l’on ne pouvait courir de risques à cause de ce sursis », a fait savoir Annie Saladin, responsable de la sécurité de l’OL dans les colonnes du Progrès. Jeudi soir, il ne faut donc pas s’attendre à plus de 30 000 supporters dans les travées du Parc OL.

Arnaud Carond