OM : les vraies raisons du départ de Steven Fletcher

FOOTBALL : Marseille vs Bilbao - Europa Ligue - 18/02/2016

Prêté durant six mois par Sunderland, Steven Fletcher était prêt à faire de grosses concessions salariales pour rester à l’OM. Et tout le monde au club souhaitait qu’il poursuive l’aventure hormis… Vincent Labrune !

Vincent Labrune ne sera bientôt plus président de l’Olympique de Marseille. Que son aventure se termine demain jeudi au terme du Conseil d’Administration ou lundi prochain comme cela en prend le chemin, rien ne fera plus bouger sa cote de popularité, proche du zéro. Et c’est peut-être mieux ainsi car les langues commencent à se délier à son sujet, ajoutant toujours plus de dossiers à la colonne « mauvais choix ». C’est ainsi qu’alors que son équipe ne compte plus aucun attaquant confirmé, VL a refusé de conserver Steven Fletcher, qui était pourtant prêt à beaucoup de choses pour rester.

« Il était prêt à faire d’énormes efforts salariaux« 

« Passi voulait le garder et Boli encore plus, a expliqué le journaliste Romain Molina. C’est Labrune qui n’a pas voulu. Lui voulait rester, sa femme voulait rester. Il avait une autre proposition en France, Lorient, mais ne voulait pas y aller. Il était prêt à faire d’énormes efforts salariaux parce que c’était pour sa carrière et puis aussi pour sa femme et son enfant. Ça a du se voir à Marseille, ce n’est pas un fouteur de merde, c’est un mec intelligent. » Un type intelligent qui a fini par prendre la direction de Sheffield Wednesday en L2 anglaise. Laissant l’OM débuter ses matches de préparation avec le jeune Rabillard…

R.N.