OM : Rudi Garcia passe à l’attaque par rapport aux critiques

Critiqué de toutes parts, Rudi Garcia s’est montré très déterminé ce mercredi en conférence de presse.

Ce n’est pas le genre de Rudi Garcia de faire profil bas ou de fuir ses responsabilités. Il avait déjà assumé la défaite de son équipe dimanche soir contre Rennes (1-3), il a fait face ce jeudi en conférence de presse aux questions portant sur les critiques dont il est la cible de la part des supporters phocéens. “Peu importe. À quoi ça sert d’avoir mon avis (sur les « Garcia démission ») ? Ce qui compte c’est qu’on travaille, que les gars sont impliqués. Il faut rentrer en mode guerrier. On sort du championnat on rentre dans la Coupe d’Europe. Rien que parler de coupe d’Europe ça motive. On n’a pas parlé de ça, mais il faut que le Vélodrome reste un atout, il est fantastique. Les joueurs ont plus besoin du soutien de leur public que de ne pas être soutenu. C’est à nous de mettre le public derrière nous. Quand on entame le match en allant de l’avant, en marquant, c’est bien mieux.”

Je n’ai rien à répondre à personne

Relancé sur le communiqué des South Winners qui réclament son renvoi, le technicien a continué à la jouer offensive : “Je n’ai pas lu le communiqué des South Winners. Je n’ai rien à répondre à personne. Juste à travailler avec mon groupe et gagner mes matches”. Effectivement, il s’agit du seul et unique remède contre les critiques quand on est entraîneur. Garcia a d’ailleurs martelé qu’il voulait gagner les deux matches de la semaine, contre Konyaspor jeudi et à Amiens dimanche. Ce serait un bon début de réconciliation…

R.N.