PSG : Daniel Riolo sauve un seul joueur de la débâcle à Munich

Daniel Riolo ne fait pas de cadeau aux joueurs du PSG après leur prestation ratée mardi soir face au Bayern Munich en Ligue des champions (3-1).

« Le retour des danseuses. » Voilà comment Daniel Riolo a résumé la faible prestation du PSG hier soir en Bavière. Incapables de prendre le match par le bon bout, les hommes d’Unai Emery ont sombré avant de relever la tête en seconde période. Pour Daniel Riolo, ce n’est pas une faute professionnelle mais cela y ressemble mis à part pour Kylian Mbappé, qui a tenté d’impulser la révolte dans ses rangs.

TÉLÉCHARGEZ VOTRE APPLICATION BUT! FOOTBALL CLUB.

La version IOS (iPhone) est disponible sur l’App Store

La version Android (Samsung) est disponible sur Google Play

« C’est comme si encaisser ce but dès la 8e avait assommé le PSG. Le collectif ne répond pas. Il y a une faiblesse mentale, un manque de réaction, de caractère. Il paraît qu’Alvès est l’homme attendu pour remonter le groupe en cas de coup dur. Mentalement, c’est absolument terrible, cette faillite. On peut parler tactique autant qu’on veut, mais la vraie, la seule différence dans ce match, entre la première et la seconde période, c’est l’implication, l’agressivité, explique le consultant de RMC sur son blog. Ça frise l’amateurisme quand Thiago Silva se blesse et sort, puis revient en boitant. Dani Alvès est d’une grande faiblesse. Verratti est comme d’habitude dans les gros matchs, nul ! Draxler a été horrible aussi. Mais aucun des joueurs du milieu ne peut être sauver de ce calvaire. Seul Mbappé doit être épargné de la critique. Emery, lui, n’aura jamais bougé. Jamais réagi. C’est incompréhensible. Ce PSG veut la Ligue des champions ? On nous vend ça. Mais il faut beaucoup plus que du talent pour ça. Il faut une mentalité. Et ça, ça ne s’achète pas… »

JP