PSG : Nasser Al-Khelaifi soupçonné de corruption !

La justice suisse a ouvert une enquête sur l’attribution des droits TV des Coupes du monde 2026 et 2030 par la FIFA à beIN Media Group, que dirige Nasser Al-Khelaifi.

Comme aurait pu le formuler le regretté Thierry Roland, Nasser Al-Khelaifi n’ira pas passer ses vacances en Suisse ! Déjà que le fair-play financier de l’UEFA cherche des noises au PSG, voici que la justice helvétique enquête sur l’attribution des droits des Coupes du monde 2026 et 2030  à beIN Media Groupe. Dans les deux cas, le patron, c’est Nasser !

Mais l’enquête concernant les Mondiaux est beaucoup plus dommageable pour Al-Khelaifi car il est tout simplement soupçonné de corruption ! L’ancien dirigeant français de la FIFA Jérôme Valcke aurait reçu des avantages dans plusieurs pays pour attribuer les droits TV à beIN.

« Cette enquête est menée pour soupçon de corruption privée (art. 4a al. 1 en lien avec l’ancien art. 23 de la loi fédérale contre la concurrence déloyale, LCD), d’escroquerie (art. 146 Code pénal suisse, CP), de gestion déloyale (art. 158 al. 1 CP) ainsi que de faux dans les titres (art. 251 CP). Jérôme Valcke est soupçonné d’avoir accepté des avantages indus en lien avec l’octroi de droits média dans certains pays de la part d’un homme d’affaires dans le domaine des droits sportifs en ce qui concerne les Coupes du monde de football de la FIFA de 2018, 2022, 2026 et 2030 et de la part de Nasser Al-Khelaïfi en ce qui concerne les Coupes du monde de la FIFA de 2026 et 2030 », peut-on lire dans le communiqué.

R.N.