PSG : presse, Sacchi, Draxler… Unai Emery sort le parapluie face aux critiques

Pour sa première conférence de presse après l’élimination du PSG face au Real Madrid en Ligue des Champions, Unai Emery a dû répondre aux nombreuses critiques dont il faisait l’objet. Morceaux choisis.

Sur les critiques et son cas personnel

« Après cette élimination, la critique est normale. Le plus important est l’analyse interne, ce qu’on doit faire pour changer et pour progresser. Je pense au collectif, au club. Le futur pour moi, c’est demain. On a d’autres objectifs, à nous de bien nous préparer. Je ne suis pas inquiet pour mon futur à titre personnel, je le suis pour l’équipe : comment peut retrouver de la performance et être mieux préparée pour notre futur ? Le projet est celui du PSG, je crois à ce projet. Après les gens qui font partie de ce projet peuvent changer… Mais aujourd’hui, je travaille comme si j’allais rester ici toute ma vie. »

Sur les critiques de Julian Draxler à son égard

« Antero Henrique et Maxwell ont parlé aux joueurs et notamment à Julian. Il n’a pas voulu dire les choses comme cela. Après un match comme mardi, l’expérience montre qu’il ne faut pas parler à chaud. Les joueurs sont jeunes, ils peuvent aussi dire des choses qui peuvent être mal interprétées. Le joueur s’en est expliqué et je crois ce qu’il a dit. »

Sur les critiques d’Arrigo Sacchi contre le projet

« Arrigo Sacchi a une grande expérience du football donc on l’écoute et on le respecte. Le PSG est dans un processus et veut aller vite. Mais il y a aussi besoin de patience. «

Retranscription : Le Parisien.

Arnaud Carond